février

19

Test Atomik RunGunJumpGun : Un jeu aux courbes parfaites ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Après avoir fait le bonheur sur steam et même sur Android, c’est sur la Nintendo Switch que débarque Atomik RunGunJumpGun. C’est le genre de jeu qui peut te donner envie d’y revenir par moment ou quand tu ne veux pas te lancer dans une longue session jeu vidéo. Mais sur téléphone mobile le style va très bien et le support s’y prêt parfaitement avec le côté tactile. Mais sur console avec une manette que peux donner ce genre de jeu ? Le portage c’est-il bien passé ou va t’il falloir jeter dans la télé sa manette de rage ? Wait and see…

Gameplay 

Les premiers mots que vous verrez sur votre écran seront : “restez appuyez sur L ou R et ne tapotez pas sur les touches.” Sur le coup je me suis demandé pourquoi ce message ? Il m’a fallu 10 minutes sur Atomik RunGunJumpGun pour comprendre… C’est déjà les deux seules touches utiles du jeu. Le L pour lancer le propulseur et donc monter et le R pour tomber, mais tirer droit devant. Il va donc falloir gérer entre les deux touches pour diriger votre personnage dans les niveaux et attraper les atomik sortent de petites orbes de couleurs bleus. Ici les niveaux avancent tout seuls et vous allez diriger votre tireur à travers une multitude de tires et d’obstacles en appuyant frénétiquement sur les fameuses touchent L et R et vous allez les mettre à rude épreuves… Alors, attention a pas vous énerver sur les boutons.

C’est comment ?

Graphiquement avec Atomik RunGunJumpGun on est dans un jeu niveau Super Nintendo, mais ce n’est vraiment pas ce qu’on cherche dans ce genre de jeu. C’est fluide et très propre même quand cela explose de partout et quand vous devez placer le personnage entre deux obstacles au centimètre près il faut absolument que cela le soit! C’est assez addictif et on veut toujours compléter les niveaux à 100% en attrapant les atomik. Le jeu est punitif vous aurez droit de faire une seule erreur, car au-delà vous êtes bon pour recommencer le niveau au départ. Pas de checkpoint au milieu. Il faudra parfois mourir plusieurs fois pour comprendre quelle courbe et quel chemin prendre pour tout avoir et arriver au bout. Le jeu est sur 3 mondes (pour le moment ?) avec une quarantaine de niveaux et un certain nombre d’atomik à attraper pour débloquer les mondes suivants. Avant de tout avoir vous en avez pour quelques heures de jeu et aussi de plusieurs manettes si vous les jetez contre l’écran de rage.

Conclusion

Ne voyez pas Atomik RunGunJumpGun comme un défouloir, car il risque de vous mettre les nerfs et il faudra bien réfléchir pour prendre les bons passages et finir les niveaux. C’est un bon petit jeu qui risque malheureusement de mettre à mal votre manette je ne peux que vous conseiller de faire attention. J’ai parfois ragé devant mon écran et j’ai parfois été fier de moi de réussir. Les niveaux sont très éclectiques et un level crescendo qui vous donnera du fil à retordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.