novembre

07

Ghost Recon Breakpoint – Avis POST patch 1.03

Par Voltxs

Après avoir passé des heures sur Ghost Recon Wildlands, on attendait tous Ghost Recon Breakpoint au tournant. On s’est donc jetés dessus en équipe dès la sortie, mais le jeu a connu des déboires techniques au lancement, et nous avons préféré décaler le test une fois le patch 1.03 déployé. Quand est-il du jeu post patch ? Je vous rassure tout de suite, les soucis de connexion dès le menu d’accueil ont disparu du jeu. Il ne faut cependant pas crier victoire trop vite, car il y a encore beaucoup de chemins à parcourir avant d’atteindre la copie parfaite.

Le mode solo de Ghost Recon Breakpoint ?

Personnalisation un peu limitée des visages en début de partie, mais quand on voit son personnage 95% de dos en vue TPS, je ne vais pas m’y attarder. Le point qui m’a le plus surpris, c’est l’ajout du côté RPG au jeu, qui est pour moi pas le bienvenue. On passe de Wildlands, un jeu fun bac à sable, méga cool en coop, à un Breakpoint RPG qui favorise le solo ??? On a déjà eu le cas sur Assassin’s Creed Odyssey ou cela s’y prête, puis rebelote sur Far Cry New Dawn, mais ça ne s’y prêtait pas du tout. Bref, s’il vous plaît arrêter de nous sortir du RPG à toutes les sauces.

Le côté Action RPG est-il réussi ?

On se retrouve donc avec un jeu hybride, avec un peu de RPG, mais on sent que le jeu de base n’est pas prévu pour. Car au final, ça rend toute la partie personnalisation d’armes via le “Gunsmith” inutile vu que l’on change d’arme toutes les 20 minutes environs en ouvrant des boites, beaucoup de boites… Après de manière classique, on peut choisir sa spécialité, ses multiples compétences. Et il faudra bien-sûr monter ses compétences et ses points d’équipements pour progresser dans les missions. D’ailleurs, pas facile de se retrouver dans les menus, on ne sait jamais vraiment dans quel menu on est quand on arrive dedans, tout est en surbrillance, ou avec une icône de notification du menu.

Au niveau RPG, il faut également faire boire votre personnage pour regagner en vigueur, installer des bivouac pour confectionner des éléments bonus temporaires. Pas spécialement fan de cet ajout, surtout que ça prend du temps à chaque fois. Entre les missions Fedex, pour aller parler à un personnage, puis revenir au campement pour parler à un autre personnage, prendre la route, ou l’hélico, la marche, plus les temps de chargement, ça donne la sensation de ne pas jouer de manière efficiente.

Et la coop, toujours aussi bien que dans Ghost Recon Widlands ?

Souvenez-vous, c’était mon coup de cœur de l’E3 2016, le coop de Wildlands ! Liberté, fun, infiltration, tir synchronisé en équipe, le kiff !! Malheureusement on a pas réussi à retrouver le même fun dans Breakpoint. Être téléporté à plus de 500 mètres de son coéquipier, revenir à la vie blessée, sans munitions, conduite des véhicules approximatives et encore aujourd’hui buggé graphiquement. Et même en solo, les partenaires IA ne sont toujours pas là, mais Ubisoft a entendu la communauté et va les rajouter par la suite dans le jeu.

Le verdict pour Ghost Recon Breakpoint ?

On a du mal à comprendre le positionnement du jeu, surtout après avoir sortie Ghost Recon Wildlands qui pour moi était une copie parfaite pour le jeu d’action en coopération. Donc, si vous cherchez un jeu d’action en coopération, achetez Ghost Recon Wildlands. Si vous cherchez un action RPG, tournez vous plus vers The Division 2 qui saura plus combler vos attentes. En attendant nous espérons clairement que Ghost Recon Breakpoint va s’améliorer au fur et à mesure du temps mais nous regrettons clairement la suppression de ce côté “fun en coop”. Graphiquement on reste sur un jeu assez propre mais qui possède encore aujourd’hui (même après plusieurs MAJ) plusieurs bugs graphiques. Dommage. Ma note : 10 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.