septembre

11

Critique : La planète des singes : Les origines !

Par Voltxs

Depuis la critique du dernier Harry Potter, nous n’avions pas parlé cinéma. J’y remédie donc aujourd’hui en vous donnant mes impressions sur La Planète des singes – Les origines, réalisé par Rupert Wyatt.

Le synopsis maison :

Le docteur Susan McAlester est persuadée de pouvoir remédier à la dégénérescence du cerveau humain pour vaincre la maladie d’Alzheimer à l’aide de protéines de requins. Elle travaille avec une équipe de biologistes au centre de recherche Aquatica, un vaste complexe offshore, où ils se livrent à des expériences aussi secrètes que dangereuses. C’est ainsi que le docteur Susan McAlester n’a pas hesité à recombiner l’ADN de deux grands requins au mépris de l’éthique médicale en augmentant radicalement leur activité cérébrale. Susan et ses partenaires en font ainsi de terrifiantes machines à tuer.

Ah pardon, je me suis trompé de synopsis, j’ai inversé avec celui de Peur Bleue sorti 1999. Voilà le vrai synopsis de La Planète des Singes en remplaçant les requins et l’océan par les singes et la forêt :

Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. César, est alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

Mon avis :

Bien que techniquement le film soit très réussi, vous aurez compris avec mon ton ironique ci-dessus, que le scénario est d’une banalité sans nom et n’offre aucune surprise. Les effets spéciaux pour les singes sont plutôt réalistes, et on voit ainsi César évoluer et grandir au fil du temps. Ce point là est très bien travaillé, mais va en opposition total avec les personnages humains, qui eux, ne prennent pas une ride en 5 ans. Bref, le film m’a renvoyé une image de travail bâclé et sans fond. C’est pour moi juste un film grand public pour ramasser du fric, et absolument pas un hommage au film orignal !

Ma note :

La bande annonce :

Bonus :

On va faire un petit jeu avec cette critique, c’est simple, vous prenez un animal et un endroit. Et après on en fait un film !! Par exemple, Stargate SG1 : Les origines des Goauld’s !

Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des serpents pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. Cészzzzar, est alors le premier serpent faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

A vous !

11 réponses à “Critique : La planète des singes : Les origines !”

  1. Ham-Ham dit :

    Mwahahahah !

    Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des hamsters pour vaincre l’obésité. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité alimentaire de leurs sujets. Késsar, est alors le premier rongeur faisant preuve d’une appétit remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat gastronomique spectaculaire.

    Le synopsis de la prochaine bouse hollywoodienne étant maintenant composée, je peux m’attarder sur ta critique. Et je te remercie de me faire économiser des sous, car je me doutais bien que ce film allait dans le même sens que les récents films de la Planète des Singes. Une lignée maudite, même Burton en a fait une merde. Comme quoi, les classiques du cinéma, vaut mieux les laisser. Par respect pour le 7ème art !

  2. tjotjo dit :

    J’ai été très déçu par la fin du film… je me suis donc ennuyé durant le film ! Par contre t’as été dur avec la note…

    Godzilla a été lui aussi une expérience qui à mal tourné. Au début c’était un tout petit lézard et des scientifiques ont fait des tests sur lui pour un traitement contre cette méchant maladie qu’est Alzheimer. Quelques mois plus tard, Godzilla c’est échappé du laboratoire où il était gardé en captivité et il commença à grandir, grandir jusqu’à être aussi grand que Teddy Riner. Mais ce n’était pas fini, il grandissait chaque jours, tellement que les animaux de la forêt ne voulait plus de lui car il cassait tout ! Alors il s’en alla et parti vers un autre endroit où il y avait de la nourriture: New-York ! En effet il y avait plein de McDo mais les Hommes avait peur de lui alors une bataille commença pour un Big-Mac…

  3. kosram dit :

    C’est quoi cette critique bâclée? Tu te moque du film sans même chercher à le comprendre. Pour une fois qu’on a le droit à un blockbuster qui a un minimum d’intelligence…

    Et quand tu parle du film original, tu parle duquel? Celui de 2001? Non parce que c’est pas l’original lui.

    En tout cas pour ceux qui veulent lire la critique de quelqu’un qui a aimé, je vous invite a cliquer sur mon pseudo qui vous mènera directement a ma critique.

  4. Chouchi27 dit :

    Ah ouai tu as pas accroché pour ma part je le trouve pas si mal et comme on m’a soufflé il se suffit à lui même

  5. Maspalio dit :

    Merci de ton avis. Pour ma part j ai vraiment accroché à ce film.Le traitement de l histoire est intéressant , les propos font réfléchir , bref un excellent moment ciné aprè la bouse cosmique qu est Thor.

  6. voltxs dit :

    @Kosram : Chacun ses goûts, comme dit plus haut, j’ai trouvé le scénario réchauffé et sans surprise. En ce qui concerne la problématique de fond, sur l’éthique médicale, la course à l’argent dans les labos pharmaceutiques, ainsi que sur la frontière entre l’homme et l’animal, bah c’était bien présent, mais j’ai trouvé ça très creux. Et les acteurs pas du tout convaincant, ni attachant. J’ai trouvé le film sans âme.

  7. lonelyw dit :

    pour ma part c’etais le premier “film” de la série planète des singes que j’ai pu voir, j’ai accroché de suite mis a part la fin, comme le dis si bien Voltxs chacun ses goûts et couleurs

  8. Evil Redfield dit :

    Chacun ses gouts. En ce qui me concerne, je ne suis pas d’accord, avec toi, ce film étant, après le tout premier, le meilleur de la saga. Une vision inédite sur la domination des singe sur l’homme

  9. Alex dit :

    un peu normal qu’il n’y ait pas de surprise c’est une préquelle aux précédents films. c’est un peu comme X-men le commencement…
    En ce qui concerne la fin, c’est simplement un moyen rapide pour expliquer comment le virus s’est réparti sur la planète et pourquoi il reste si peu d’hommes dans les 6 autres films…
    Après voila les personnages humains ne sont pas des enfants ou ados, donc 5 ans ça change pas grand chose physiquement…
    le film mérite au moins 3/5 mais comme cela a déjà été dit : chacun ses gouts.

  10. Bruce dit :

    Pour ma part j’ai adoré ! Il surpasse de loin celui de Tim Burton.
    Techniquement très réussi (@ gohan, c’est pas faux, on peut jouer sur les détails, mais bon en 5 ans on prend pas non plus un coup de vieux si important et cette remarque pourrait être reprise pour une quantité importante de film).
    L’expression des singes… est bluffante, c’est une total réussite, on leur prête volontier des sentiments…
    Alors le scénar peu paraître un peu convenu parfois, mais dans l’ensemble c’est une bonne introduction qui donne envie de savoir ce qu’il se passera par la suite.

    Pour ma part je conseille !

  11. Ah ba j’avais hésité à payer pour le voir… j’hésite même à le voir désormais (même si les commentaires ci dessus ne vont pas dans le sens de l’article finalement). Je suis assez sévère en matière de cinéma , et si il n’y a pas de scénario solide, … les effets spéciaux sont inutiles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.