février

09

Critique comics Halo : Dommages collatéraux. En attendant le jeu ?

Par Stommy_Cop

Voilà une licence qu’on aime bien au blog. Halo est l’une des exclusivités de la console Xbox et il faut dire que ce jeu a une grosse communauté de fan. Le dernier Halo 5 Guardians avait emballé Gohan et je dois dire que Halo infinite me faisait de l’oeil (malheureusement repoussé pour de bonnes raisons) et il est une des raisons de mon choix d’acheter la Xbox série X. Pour patienter Mana Book nous propose la version française de Halo : Dommages collatéraux. De quoi donner envie de se faire les prochaines aventures de nos Spartans ?

Synopsis

La planète Alpha Corvi II fait l’objet d’un assaut à grande échelle par le nouvel ennemi de l’humanité, l’Alliance Covenante. Alors que la plupart des forces de l’UNSC ont reçu l’ordre de défendre la ville principale de la colonie, une équipe d’attaque Covenante s’est infiltrée dans une petite station minière. Avec des ressources limitées, l’UNSC envoie les Spartans – le Master Chief et l’Équipe Bleue – afin de neutraliser la menace extraterrestre et découvrir ce que l’Alliance cherche à exhumer. Les quatre membres de l’escouade réalisent rapidement qu’ils ne pourront compter que les uns sur les autres, ainsi que sur un petit groupe de rebelles humains, afin de survivre et atteindre leur objectif.

C’est comment ?

Graphiquement sur les premières pages j’ai trouvé ça simpliste et manquant de détails, mais au fil de ma lecture tout a pris forme et j’étais pris par les dessins nous plongeant totalement dans cette guerre entre les Spartans et l’Alliance Convenante. C’est bien coloré et les jeux d’ombres nous bercent intégralement dans un univers que les fans de Halo ne pourront que se reconnaitre. Halo : Dommages collatéraux nous raconte l’histoire de l’équipe bleue et particulièrement de John-117 Spartan en chef de la team blue, qui vont être pris de plusieurs cas de conscience et devront faire des alliances inattendus comme des soutiens tout autant inattendus. Et surtout se rendant compte que l’ennemi n’est pas forcément celui auquel il pense. Les aventures de ce one-shot sont rythmés et certains bouleversements seront les bienvenus pour le lecteur qui se demandera jusqu’à la dernière page comment tout ce petit monde va s’en sortir.

Conclusion

Halo : Dommages collatéraux nous entraine dans un univers bien connu pour les fans de la licence et fera une belle découverte pour les futurs joueurs de ce grand jeu. L’histoire nous rappelle bien que Halo est avant tout une histoire d’équipe et qu’elle doit rester soudée pour finir ses objectifs et remplir sa mission. Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.