octobre

06

Critique ciné : Lupin III the first, un coup de coeur en 3D

Par GohanBlog

Voila bien longtemps que je n’avais pas regardé un film d’animation en 3D comme celui-ci. Lupin III the first débarque au cinéma dès ce mercredi 7 octobre, j’ai eu la chance de mon côté de le regarder tranquillement en VOD installé dans mon canapé. Vous connaissez peut être la licence Lupin III, signé Monkey Punch un mangaka japonais. Elle débarque d’abord en 1971, une des premières séries animées adultes diffusées au Japon, puis en 1977 en France sous le nom d’Edgar, détective cambrioleur. Pour ma part, c’est une série que je connais de nom mais à laquelle je n’ai jamais eu l’occasion de m’y intéresser plus. C’est chose faite et je dois dire que j’ai particulièrement apprécié ce film. 

Tout d’abord nous allons découvrir Lupin III, le petit-fils du célèbre Arsène Lupin, c’est un voleur insaisissable, un cambrioleur unique au monde, réputé pour son agilité et son discernement. Il est accompagné par Daisuke Jigen, son complice, un as de la gâchette ! Toujours prêt à aider l’équipe. On va aussi retrouver Goemon Ishikawa, l’homme d’épée qui manie le sabre (son fameux Zantetsuken) comme personne. Pour terminer concernant l’équipe, comment ne pas parler de Fujiko Mine (je suis complètement amoureux), ce joli brin de fille allie à un physique du tonnerre une intelligence hors normes. En face on retrouvera toujours l’inspecteur Zenigata, enquêteur en charge de Lupin III au sein d’interpol. C’est clairement le jeu du chat et la souris entre eux.

Je vous laisse découvrir le synopsis : Le cultissime «gentleman cambrioleur» Lupin III revient dans une aventure effrénée, pour la première fois au cinéma en France et marque son grand retour au pays de son illustre grand-père ! Il s’associe à la jeune Laëtitia pour faire main basse sur le journal de Bresson, un trésor que même Arsène Lupin n’a jamais réussi à dérober. Alors que Lupin III et ses compagnons se démènent pour dénouer les secrets du fameux journal, ils doivent faire face à une sombre cabale poursuivant d’horribles desseins. Entre pièges mortels, escapades aériennes et abracadabrantes évasions, Lupin et sa bande de casse-cou rivalisent d’esprit et d’audace dans ce long-métrage d’animation qui ravira autant les fans de cette série légendaire créée il a 50 ans par Monkey Punch, que les nouveaux venus de 7 à 77 ans !

© Monkey Punch / 2019 LUPIN THE 3rd Film PartnersProduced by LUPIN THE 3rd Film PartnersAll Rights Reserved.Under License to EUROZOOMProduced by TMS ENTERTAINMENT CO., LTD.

Lupin III the first : une aventure en 3D si cool 

Alors que je connaissais pas vraiment la licence Lupin III, j’ai aujourd’hui envie de tout connaitre et tout découvrir. Oui, Lupin III the first est vraiment un coup de coeur. Tout d’abord le scénario est intéressant, bourré d’actions, de rythme, d’humour, de rebondissements. On s’attache très rapidement aux personnages, que ce soit Lupin III bien-sûr, le personnage comique de la série mais aussi à ses amis et compagnons. On va découvrir de nouveaux personnages à travers ce film : Lambert, un scientifique à la solde de l’organisation secrète qui est à la poursuite du journal de Bresson. Gerald, un personnage énigmatique, un peu flippant, qui est aux ordres de Lambert. Mais surtout Laetitia, une jeune femme à la recherche également du journal de Bresson, une jeune femme qui va rapidement tenir le second rôle de ce film d’animation. Une jeune femme tellement attachante ! Le scénario est assez simple finalement, mais il nous tient en haleine durant 1h30 sans problème. Mon gros coup de coeur finalement concernant Lupin III the first concerne l’animation. C’est MA-GNI-FI-QUE ! J’ai vraiment adoré, c’est tellement beau, tellement bien animé, que ce soit les visages des personnages, l’arrière plan, les couleurs, l’ambiance, tout est vraiment en accord et ça fait boom dans mon petit coeur. Difficile de trop vous en dire sans vous spoil finalement, mais je ne peux que vous conseiller d’aller voir ce film au cinéma, que vous ayez 7 ou 77 ans, je suis sur que vous allez accrocher aux nouvelles aventures de Lupin III. Pour terminer, merci Eurozoom de proposer ce genre de film d’animation japonais en France. C’est rare et il faut le souligner ! Ma note : 18 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.