octobre

05

Avis manga : Fullmetal Alchemist Perfect edition – Tome 4

Par GohanBlog

A chaque fois que je redécouvre un tome de FullMetal Alchemist via cette perfect édition, je suis un homme comblé. Pour moi, FullMetal Alchemist est une oeuvre incontournable. C’est clairement dans mon top 5 manga. C’est une oeuvre que j’ai découvert il y a 15 ans (j’avais d’ailleurs 15 ans) et j’ai tout de suite accroché à l’histoire, aux personnages, aux situations, aux mélanges d’émotions. C’est LE manga à mettre entre toutes les mains, enfants, ados, adultes… En bonus, l’animé est vraiment de qualité et si vous êtes passé à côté… FONCEZ ! La lecture de cette perfect édition continue, avec toujours autant de plaisir ! 

Fullmetal Alchemist Perfect edition : une oeuvre incontournable 

Déjà le tome 4 ! Nous allons découvrir plusieurs étapes importantes à travers ce tome 4. Ce n’est peut être pas le tome le plus fou question action, mais c’est le tome le plus intéressant question scénario. Il faut absolument lire ça tranquillement pour mieux comprendre d’ou viennent les frères Elric et quelles sont leurs motivations. 

Très rapidement nous allons découvrir un nouveau personnage clé : Izumi Curtis : le maitre des frères Elric. Une personne très importante ! Elle a formé finalement les garçons à l’alchimie avant le drame. D’ailleurs, elle découvre qu’Edward est devenu alchimiste d’état que et que les deux frère ont tenté l’interdit : (re)donner la vie. Ce tome est vraiment l’occasion d’en découvrir plus sur les frères Elric, découvrir leur jeunesse, l’absence rapide de leur part, la disparition de leur mère, l’envie pour eux d’outrepasser l’interdit afin de faire revenir leur mère, leur formation auprès d’Izumi Curtis, une formation difficile mais une relation intense au final mais surtout la journée du drame. 

Nous avons clairement une vision bien plus claire après la lecture de ce tome. Comment est-ce arrivé ? Pourquoi Alphonse est dans une armure ? Pourquoi manque t’il des membres à Elric ? Que s’est il vraiment passé ? Nous avons enfin des réponses, ça fait du bien, même si ça fait froid dans le dos de découvrir tout ça. Encore une fois, l’auteure, Hiromu Arakawa, arrive à nous proposer des personnages ultra charismatiques et pas du tout “cliché”. Souvent pour qu’un personnage féminin soit classe, elle est souvent sexy. Ici Izumi impose une prestance surtout grâce à son vécu, à sa personnalité, à ses parts d’ombres et de mystères, c’est vraiment hyper cool de voir ce genre de mise en avant. 

Encore une fois la lecture est ultra plaisante, le scénario est vraiment excellent, la mise en avant de certains personnages est chirurgicale, le dessin est précis et on arrive à sentir certaines émotions. Clairement, c’est l’un des passages les plus perturbants du manga, mais c’est loin d’être le seul. Si vous n’avez pas encore dévoré cette histoire, accrochez-vous, ça va vous retourner encore plus d’une fois ! Vivement la suite ! 

Quelques planches (du tome 1):

Fullmetal Alchemist – Auteur : Hiromu Arakawa – Éditeur : Kurokawa – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 11,90 € frais de port inclus. Ma note pour le tome 4 : 19 / 20 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.