juillet

07

Critique ciné : Dragon Ball Z la résurrection de Freezer

Par GohanBlog

critique Dragon Ball Z la résurrection de Freezer

Je fais partie de ceux qui ont eu la chance de voir la projection du film Dragon Ball Z la résurrection de Freezer au Grand Rex. Après Battle of God, Dragon Ball Z revient sur grand écran pour face faire à une menace bien connue des saiyans. J’étais très sceptique à l’idée de voir un film où ce bon vieux Freezer était de retour mais comme tout fan qui se respecte, je ne pouvais rater ça ! Allez, sans plus attendre on vous donne nos impressions.

L’évolution de Freezer

L’histoire se passe quelques temps après Battle of God. Nos héros mènent leur petite vie tranquille tandis que Végéta et Goku s’entrainent avec Whis sur la planète de Beerus (Dieu de la Destruction) pour devenir toujours plus forts.
Le film commence doucement. On fait la connaissance du commandant Sorbet et du général Tagoma, faisant partie tous les deux de l’armée de Freezer. Leur but ? Ressusciter Freezer et fonder à nouveau une armée pour régner sur la galaxie. Ils se mettent donc en direction de la Terre pour chercher les Dragon Ball et invoquer Shenron. Après avoir retrouvé leur chef, Freezer n’a qu’une seule envie, se venger de Goku et Trunks. Il part donc s’isoler pendant 4 mois pendant lequel il va s’entrainer dur pour pouvoir rivaliser et dépasser le niveau Goku. Un scénario difficile à avaler, mais partant du principe que Freezer possède une force naturelle surpuissante, il peut effectivement s’améliorer en s’entrainant.

avis Dragon Ball Z la résurrection de Freezer

L’humour au rendez vous

C’est la première chose que j’ai remarqué quand j’ai vu le film. On retrouve ce côté décalé qu’on aime tant dans Dragon Ball Z. Peu importe la scène il y a toujours un personnage pour nous faire rire ! J’ai également découvert le personnage Jaco, un patrouilleur intergalactique. Un personnage qui est assez drôle dans son attitude, qui sort des répliques qui vous feront rire à coup sûr. De ce fait, j’ai vraiment passé un agréable moment et puis quel bonheur de revoir (presque) tous les personnages de la série. On ne retrouvera malheureusement pas C-18, Goten et Trunks, Buu, Mr Satan et Yamcha.

grand rex film Dragon Ball Z la résurrection de Freezer

Les combats sont toujours aussi intenses

Je voulais voir de la baston, j’ai été servi ! Dès lors que Freezer débarque sur Terre avec son armée, on assiste à du combat quasiment jusqu’à la fin du film ce qui n’était pas le cas dans Battle of God.
Et c’est là qu’on est heureux de retrouver Dragon Ball Z, parce que s’il y a bien quelque chose à retenir de ce film, c’est les scènes de combats. Clairement ça part dans tous les sens, en combat rapproché comme à distance, c’est toujours aussi jouissif. La 3D ajoutait un petit plus, mais elle n’était pas indispensable pour autant. Les bruitages des coups et des kikohas en cinéma m’ont clairement donné des frissons, j’avais l’impression de revivre mon enfance. On pouvait ressentir l’impact des coups depuis notre fauteuil du Grand Rex.
On retrouve également beaucoup de clins d’œil pour les fans. Chaque personnage prêt à se battre sort sa technique et on assiste donc au Kaméhaméha de Tortue Géniale, au Kienzan de Krilan, au Kikoho de Ten Shin Han, au Makankosappo de Piccolo… Et plein d’autres références, mais vous le découvrirez vous même.

film Dragon Ball Z la résurrection de Freezer

Le bleu on en parle ?

Je n’ai pas été convaincu par la transformation en SSGSS (Super Saiyan God Super Saiyan) de Goku et Végéta. Lorsque Goku se transformait en SS3, la Terre tremblait, il y avait des éclairs autour de son aura, on sentait vraiment qu’il allait écraser son adversaire. En SSGSS, on ne ressent pas cette intensité, même s’il reste puissant. En revanche, il faut avouer que nos 2 héros ont une certaine classe avec cette transformation. Végéta, est celui qui est le plus charismatique dans le film et ça nous fait beaucoup de bien. Akira T. avait trop laissé la vedette à Goku laissant Végéta devenir presque une gêne dans les combats. On retrouve un prince des saiyans, charismatique, sérieux et toujours aussi doué au combat. La nouvelle transformation de Freezer quant à lui est plutôt réussie et l’on voit clairement le rapport de force très équilibré entre les deux. Néanmoins, je ne vous cache pas que j’ai eu du mal à prendre au sérieux cette nouvelle forme et même l’ambiance du film en général. Le fait qu’il y ait beaucoup d’humours entre les scènes décrédibilise clairement la tension du film. On est bien loin des OAV avec Broly et l’offensive des Cyborgs où une réelle menace se ressentait pendant tout le film.

Dragon Ball Z la résurrection de Freezer avis

Conclusion

J’ai été plongé en enfance pendant 90 minutes. J’ai adoré retrouver les personnages de la série avec leur humour et leur personnalité bien marquée. Le dynamisme et la nervosité des combats sont toujours au rendez vous. On assiste désormais à des scènes en Haute Définition mettant en avant des effets spéciaux à couper le souffle. Malgré les années passées, on retrouve un Dragon Ball Z magique qui reprend tout ce que l’on peut attendre du manga. On notera quand même beaucoup d’incohérences dans le scénario de ce film notamment Freezer qui devient plus fort que Buu en 4 mois. Mais bon, il faut considérer ce nouveau film comme une petite friandise pour amorcer le lancement de la série Dragon Ball Super. Et après avoir vu La résurrection de Freezer, on a hâte de voir la suite !

Merci @teddy_roc pour son avis sur Dragon Ball Z la résurrection de Freezer !

6 réponses à “Critique ciné : Dragon Ball Z la résurrection de Freezer”

  1. arno dit :

    Je serais bien allé le voir avec mon frere plus pleins de potes mais j’habite Marseille et il ne passe qu’à Paris…

  2. Connor way dit :

    je ne peux pas attendre pour voir le film quand il vient au théâtre cet été. Je serai là le premier jour à la première projection, prêts Dende.

  3. marko dit :

    j’étais comptement dingue de DBZ étant plus jeune. Je passais mon temps à dessiner les persos et là, ça ne me fait presque ni chaud ni froid. mais je me laisserais bien tenter. histoire de rallumer la flamme

  4. Syiri dit :

    J’ai pas pu le voir a Paris malheureusement.
    Meme si j’ai pas tout suivi les autres OAV (surtout Battle of Gods en faite que j’ai pas vu), et que je ne sais d’ou sort la transformation en SSGSS mais Freezer reste mon méchant préféré et j’ai très envie de le voir a nouveau combattre !

  5. aquab0n dit :

    Krilan c’est la fusion de Krilin et Ten-Shin-Han ? ^^

    Purée je suis jaloux Over 9000 j’ai tellement hâte de voir ce film davantage encore quand je vois que ça stagne dans Dragon Ball Super (Vegeta fait les soldes, wouhou !).

    Freezer c’est juste le méchant de la série le plus charismatique, normal qu’il puisse devenir plus fort que Boo rapidement, il a dû trop fréquenter les Sayens, mourir aussi longtemps ça renforce ^^

  6. […] nouvelle qui est tombée il y a quelques jours, Dragon Ball Z – La Résurrection de F débarque en France d’ici quelques semaines et c’est clairement le moment d’en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.