Blonde à forte poitrine ou petite brune boutonneuse ?

Derrière ce titre un peu décalé se cache en fait mes premières impressions sur Fallout : New Vegas. Après avoir passé plus de 40h sur Fallout 3, j’étais vraiment enthousiaste de savoir qu’une suite réalisée par Bethesda arrivait! Cependant, je ne vous rédige pas un test complet du jeu, car je n’ai pas trouvé le courage de parcourir le jeu de long en large et je vais vous expliquer pourquoi.

Ma première impression en 2008 en jouant à Fallout 3, je me suis dit, les graphismes ne sont pas géniaux mais l’histoire est vraiment bien, je vais le faire jusqu’au bout ! Je l’ai même fait une première fois avec une bonne conscience, et une deuxième fois avec une mauvaise conscience !

Ma première impression en 2011 en jouant à Fallout New Vegas… outch… c’est le même moteur graphique. Ca pique sérieusement les yeux et ça sent la poussière ! Déjà qu’en 2008, je trouvais le moteur graphique vieillissant… mais là pour le coup, ils ont fait appel à un rituel pour le faire revenir de parmi les morts ???


Bref, je joue bien à MineCraft en ce moment, et les graphismes ne sont clairement pas sa qualité, je peux surement en faire abstraction car je connais la richesse du contenu que cache les Fallouts ! J’avance donc un peu dans le jeu, mais une deuxième chose vient rapidement me donner la nausée. La façon de se déplacer du personnage, très linéaire et sans impression de « poids », « d’existence » du personnage. Cela donne à la fois une impression dérangeante de lenteur de déplacement mélangée avec une impression de travelling linéaire de caméra. Cela rend l’exploration plutôt désagréable.

Je passe une nouvelle fois outre, je me familiarise très vite avec le gameplay identique au 3, mais justement trop identique… Ils ont gardé les bonnes choses, comme les mauvaises… Le fameux système de viser est sympa, ça stoppe le temps et vous donne le choix de viser un ennemi et de cibler une partie de son corps. C’est vraiment sympa, sauf que les armes du début sont limitées en efficacité, et il faudra quasiment vider un chargeur dans la tête de votre adversaire pour l’abattre… ça doit être l’effet post-apocalyptique, ils ont tous des têtes de plomb…

C’était déjà similaire dans le 3 pour abattre les ennemis, et cela ne m’avait pas empêché de l’apprécier, j’ai donc continué quand même. Mais le flou artistique pour indiquer les prochains objectifs et leurs emplacements a eu raison de moi et m’a totalement fait arrêter le jeu sans me donner l’envie d’y revenir…

 

En résumé :

Pour faire l’analogie avec le titre de l’article, Fallout New Vegas est donc la petite brune boutonneuse pleine de qualités et avec une forte personnalité. Mais maintenant, c’est à vous de voir si vous ne préférez pas plutôt la blonde pulpeuse et superficielle. Personnellement je préfère plus me tourner vers une blonde pulpeuse avec une forte personnalité, comme a pu nous le démontrer l’excellent Mass Effect 2. Fallout New Vegas s’adresse à mon avis plus aux hardcore gamers et fans de la première heure de la série, mais difficilement aux « nouveaux » venus.

 

Ma note va surement en faire hurler plus d’un, mais elle est vraiment à la hauteur de mon ressentie et ma déception :


Si le cœur vous en dit, ça se trouve à petit prix sur amazon : version normale 23€ // version collector 43€

Découvrez aussi   Avis saison 1 Shameless (US)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

0 réponse

  1. Je suis du même avis, franchement j’ai été déçu par ce volet par rapport au premier.

  2. Haaaa! Je hurle!!! Pendez-le!
    Bon d’accord: les graphismes piques les yeux mais l’aventure est quand même prenante. Après, c’est vrai que l’histoire est très longue. ^^
    Mais franchement… mettre 11/20 à Fallout New Vegas… On voit que tu n’es pas un joueur de RPG. ^^

  3. Hey mec c’est quoi ton titre pour t’apporter des visites ?
    Tu es un traître ! Je m’attendais a des BABES huhu !

  4. dur la note

    je penses y avoir joué plus de 50 heures(bien sur je suis bloqué mais je ne cherches pas trop a me débloqué..)

    les graphisme pas au top mais l’ aventure est au top

  5. J’ai adoré ce jeu, j’y ai joué une cinquantaine d’heures moi aussi…

    La note est un peu sévère. Cela dit je comprends ce test, c’est un jeu qui n’est pas forcément facile d’accès, il faut accepter de fermer un peu les yeux sur ses nombreux défauts (graphismes, bugs, etc…).

    Il y a quand même des gros points forts: l’immensité, la liberté, l’ambiance…

    Perso c’est le seul jeu (à part oblivion) qui peut me faire patienter jusqu’à l’arrivée de Skyrim

  6. Je rejoins le camp des « la note est sévère »

    Un jeu d’une richesse inouïe, qui voit le retour du coté « adulte » de la série, avec son humour noir, son ton western apocalyptique et ses gerbes de sang, des dialogues très bien écrits, et son lot d’easter egg.

    Je suis un passionné, et j’ai franchement pris mon pied, surtout que pour ma part, j’ai eu finalement peu de bug, et les décors sont loin d’être aussi moches qu’on veut bien le laisser entendre