juillet

15

Avis manga : The Promised Neverland (tome 8)

Par GohanBlog

The Promised Neverland est clairement une licence que j’apprécie énormément. C’est typiquement le style d’histoire qui m’attire : des personnages charismatiques, une excellente intrigue pleine de rebondissement, de l’émotion… 

Le tome 7 était un peu plus lent que d’habitude, mais c’était un tome essentiel pour mieux comprendre l’histoire, y introduire de nouveaux personnages et bien avancer dans l’histoire. Le tome 8 est bien plus mouvementé ! Nous allons suivre Ray et Emma en route pour rejoindre Goldy Pond, une ville qui semble importante pour rejoindre la piste de William Minerva. Mais avant d’arriver à Goldy Pond, Emma, Ray et “L’inconnu” doivent survivre à cette foret infestée de démons. Comme vous le savez, il y a plusieurs types de démons, chaque “race” possède ses particularités. Ils vont donc devoir survivre, avancer dans la foret et découvrir de nouvelles races de monstre. Le chemin est périlleux mais la finalité de celui-ci est une fois de plus surprenante !

Durant ce tome 8 nous allons en découvrir plus sur “l’inconnu”, c’est le survivant d’une bande d’enfants (un peu comme celle de Ray et Emma). Il a bien sur mal vécu la perte de ses amis et cherche à ne pas s’attacher aux autres. Il à finalement un profond mal-être. Même s’il souhaite ne pas se lier d’amitié avec les autres, même s’il semble indifférent, je suis sur qu’au fond c’est quelqu’un de gentil et qu’il viendra en aide aux autres en temps et en heure. 

YAKUSOKU NO NEVERLAND © 2016 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu/SHUEISHA Inc.

Mais ce tome 8 de The Promised Neverland, c’est surtout l’occasion de découvrir ce qu’est réellement Goldy Pond. Et une fois de plus c’est clairement surprenant. Nous allons découvrir via Emma qui semble être enfermé dans ce village que malgré les apparences d’un village calme et paisible c’est tout le contraire… Ce village est clairement un terrain de jeu pour un groupe de monstres qui s’amuse a chasser les enfants ! Des monstres intelligents, qui parlent notre langue, qui s’amuse tous les 2-3 jours a chasser quelques enfants. Des enfants élevés pour être chassés dans ce village d’ailleurs. Mais Emma souhaite changer la donne et elle ne semble pas seule à vouloir changer l’histoire. 

Dans la dernière partie du tome nous allons rencontrer d’autres personnages qui vont être très important pour la suite de l’aventure. Mais nous allons surtout rencontrer leur chef, un certain “Lucas” qui risque d’être un élément clé pour sortir vivant du village de Goldy Pond mais pas que … Encore une fois The Promised Neverland tient toutes ses promesses, graphiquement il est toujours aussi intéressant, le scénario me plait toujours autant. Bref, vivement la suite … Le tome 9 débarque le 21 août prochain dans une version simple et une très belle version collector.

Trailer vidéo :

The Promised Neverland – Dessin & scénario : Kaiu Shirai & Posuka Demizu – Éditeur : Kazé – Type : Shônen

The Promised Neverland est disponible au prix de 6,79 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome de The Promised Neverland : 4 / 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.