décembre

04

Avis manga : The Promised Neverland (tome 5)

Par GohanBlog

A chaque fin de tome de The Promised Neverland j’ai envie de dévorer la suite. Le précédent tome était vraiment surprenant, si vous lisez ma critique du tome 5 de The Promised Neverland c’est que vous avez surement lu les précédents tomes, donc je vais vous spoil un peu. Dans le précédent tome nous découvrions à la fois le plan final pour l’évasion des enfants de GraceField mais surtout nous découvrions la mort de Norman, l’un des trois personnages principaux finalement de cette aventure. C’était choquant, c’était triste, mais bordel, que j’aime les auteurs ayant les cojones de réaliser ce genre de retournement de situation. Le tome 4 se termine sur le début de cette évasion tant attendue, personnellement, j’avais clairement l’impression qu’elle allez échouer, surtout que le plan finalement ne se passe pas comme prévu, il y a plusieurs accrocs : la mort de Norman, la blessure d’Emma, l’envie de se sacrifier de Ray … 

Le tome 5 commence après l’incendie de Gracefield, un incendie volontaire par Ray (en voulant se sacrifier), un incendie qui va obligé la fuite précipitée d’Emma, Ray et les autres enfants. Mais nous allons surtout découvrir plusieurs choses. La première c’est que tout était clairement calculé depuis plusieurs mois, les enfants, dès l’âge de 5 ans étaient entraîner a grimper, courir, se cacher, survivre dans un milieu difficile. Nous allons aussi découvrir que l’évasion ne se fera pas par la grande porte, un stratagème qui va finir par payer et dernière chose assez surprenante finalement. Nous allons découvrir que “Maman”, s’avouant vaincu va “aider” les enfants en enlevant quelques preuves de leur fuite, un geste particulièrement touchant. 

La seconde partie du manga se déroule en pleine forêt, la aussi nous allons découvrir des informations importantes pour la suite de l’aventure. La première c’est l’aide direct et indirecte de William Minerva qui à travers un système ingénieux incorporé dans un stylo va leur indiquer une position ou se rendre. La seconde, c’est une fois de plus grâce à ce mystérieux William Minerva, qui a travers un livre va leur expliquer indirectement comment est la faune et la flore à l’extérieur de Gracefield, comment est-elle, mais surtout comment y survivre ! Dans cette seconde partie du tome 5 de The Promised Neverland nous allons aussi découvrir que les monstres sont toujours à leurs recherches, que Ray va devoir une fois de plus prendre les devants et s’occuper d’eux pour survivre … Mais comment va t’il faire ? La suite dans le tome 6 ! Encore une fois j’ai trouvé ce tome de The Promised Nerverland excellent, graphiquement c’est de toute beautééé, avec de magnifiques planches sur certains personnages, je suis de plus en plus fan d’Emma, je trouve qu’elle a un charisme incroyable. Le scénario est vraiment cool, je regrette juste que l’ennemi soit un monstre, ça enlève un peu de l’originalité à l’histoire. Mais il va bien falloir s’y habituer. Bref, si vous cherchez une belle licence à adopter : foncez!  

Quelques planches (tome 5) :

YAKUSOKU NO NEVERLAND © 2016 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu/SHUEISHA Inc.

Trailer vidéo :

The Promised Neverland – Dessin & scénario : Kaiu Shirai & Posuka Demizu – Éditeur : Kazé – Type : Shônen

The Promised Neverland est disponible au prix de 6,79 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome de The Promised Neverland : 4,5 / 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.