Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Avis manga : Star wars Un équilibre fragile – Prologue

Cela fait maintenant deux ans que je découvrais Star wars La haute République – Un équilibre fragile tome 1. J’adore les mangas Star wars de chez Nobi Nobi !. Aucunes histoires n’est à jeter ou moyenne. Enfin on redonne des lettres de noblesses à cette licence mythique après des derniers films moyens. Toutefois ce n’est pas forcément un gage de réussite et raconter des histoires sur la guerre des étoiles peut-être casse gueule. Quand est-il de ce prologue sur l’histoire d’Un équilibre fragile ?

Synopsis

Cent cinquante ans avant que le flambeau stellaire devienne un phare rassurant dans la Bordure Extérieure, la galaxie dissimulait d’innombrables mystères. La lointaine planète Banchii demeure inexplorée lorsque le jeune Jedi wookiee Arkoff se rend sur Dalna, afin d’aider ses confrères Jedi à combattre la secte de la Voie de la Main Ouverte. Au cours de la bataille, Arkoff, son ancienne formatrice maître Ravna et son droïde ZZ, sont confrontés à une menace terrifiante, et Azlin Rell, son ami de longue date, succombe aux pouvoirs de cette puissance invisible. Le passé d’Arkoff provoquera-t-il sa chute ainsi que celle des Jedi, ou sera-t-il la clé permettant de renverser le cours de la bataille contre les Nihil ?

C’est comment ?

J’avoue que je ne sais pas trop comment placer ce manga Star wars Un équilibre fragile – Prologue. En effet, il se déroule 150 ans avant le tome 2 d’Un équilibre fragile. Toutefois, il est la suite direct du dernier volume ce qui chamboule un peu. Il n’a de nom prologue, simplement parce que l’histoire se déroule avant de revenir au présent pour conclure le tout. Mais on ne va pas se mentir cela va permettre d’autres histoires futures. Nous allons donc avoir droit à des flash-backs mettant en avant le maitre Jedi Arkoff, alors padawan. La majeure partie du scénario se déroule sur la planète Dalna ou un ennemi puissant sera rencontré. Je note certaines incohérences dans l’utilisation de certains personnages qui sont parfois inutiles et surtout on ne vois pas ou le mangaka veut en venir. Je sens bien des explications dans des futurs tomes et tout prendra donc son sens.

J’ai bien aimé le coup de crayon de Tomio Ogata. Il est jamais facile de dessiner un wookiee et surtout le rendre expressif. Il faut bien avouer qu’Arkoff est totalement expressif et on arrive même à comprendre ses grognements. J’ai beaucoup aimé les doubles pages ou on en prends plein les yeux. Cela en jette toujours et donne encore plus agressivité au manga. Et que dire du « méchant » Vol Garat qui en impose à chaque apparition et qui prends toute la place disponible. De protagoniste qui semple bête on se retrouve avec un personnage très intelligent et très fort. Star wars Un équilibre fragile – Prologue ne nous déçoit pas.

Conclusion

En conclusion, Star wars Un équilibre fragile – Prologue n’est pas un prologue a proprement parlé. On est vraiment dans une continuité des deux premiers tomes d’Un équilibre fragile. Néanmoins, même si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes vous pouvez vous lancer dans ce Prologue tranquillement.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.