février

19

Avis manga : Slam Dunk Star Edition (Tome 7 & 8)

Par GohanBlog

Quel plaisir de découvrir Slam Dunk. Je me demande vraiment pourquoi je suis passé à côté de cette perle aussi longtemps. Clairement si vous aimez les mangas sportifs vous ne devez absolument pas passer à côté de ce chef d’oeuvre. Je comprends mieux la hype de certaines personnes quand ils me parlaient de ce manga. Depuis quelques mois Kana nous propose une versions Star édition pour Slam Dunk, un format standard (en terme de taille) mais des mangas plus épais (donc moins de tomes : 20 tomes au lieu de 31), de nouvelles jaquettes, un papier de qualité et même des posters offerts.

Le tome 7 est l’occasion de découvrir Shôhoku affronter Shôyô, un match important et décisif puisque l’enjeu est la participation à la phase finale du tournoi inter-lycées. Un tournoi importante pour notre équipe mais aussi important pour la suite de l’aventure. C’est clairement le rêve pour beaucoup de sportifs et de passionnés de basket. Ce tournoi était l’occasion de voir comment pouvait se débrouiller notre équipe face à des adversaires parfois coriaces… On retrouve donc Sakuragi qui débutant le basket depuis peu se fait finalement avoir assez facilement. Par exemple il commet de nombreuses fautes, tellement qu’il a été exclu à chaque match. Il est aussi encore pour le moment peu doué face au panier, il tente des trucs mais malheureusement il n’y arrive pas. Ce qui l’énerve encore plus car, car oui, Sakuragi dans sa tête, c’est le plus fort de l’équipe. J’aime toujours autant le rythme de ce manga, le rythme des matchs, les informations liées aux différents temps de jeu mais aussi les différentes relations entre les joueurs. Akagi (le gorille haha) est puissant mais souhaite surtout une chose : réaliser son rêve et enfin se qualifier. Rukawa lui est un joueur exceptionnel, c’est le rival de Sakuragi et le voir autant rager me fait toujours rire. Mais c’est aussi cool de pouvoir compter sur les autres personnages parfois mis en retrait. Ce tome 7 est important car on voit que Sakuragi mûrit rapidement face à ce match difficile mais surtout très important. Il ne doit absolument pas se faire sortir mais il doit aussi surtout enfin se révéler, enfin montrer tout son potentiel. C’est la que nous allons découvrir le fameux : le roi du rebond.

Le tome 8 enchaîne directement et c’est ça qui est impressionnant : cet enchaînement de rythme. Pas de pause, pas de blabla, que du sport et du plaisir à découvrir. Le premier adversaire de Shôhoku est le lycée Kainan, le roi des participations au tournoi inter-lycées durant 16 années consécutives. Une équipe bien en place, avec des joueurs solides, de nombreuses stratégies et finalement peu de failles ! Le match s’annonce très compliqué pour l’équipe de Sakuragi. Le match est tellement intense, tellement puissant, que le tome 8 n’est pas suffisant pour y voir la conclusion. Le match une fois de plus est surprenant avec la mise en avant de différents personnages. C’est à la fois triste de voir Akagi s’éloigner du terrain sur blessure, mais c’est aussi incroyable de voir Rukawa devenir monstrueux et prendre la place du “chef” afin de remonter la galère dans laquelle l’équipe se trouve. C’est aussi ça toute la force de cette équipe, même dans la difficulté elle arrive à trouver des ressources nécessaires pour se relever. Comme depuis le début de Slam Dunk la lecture est ultra plaisante. Takehiko Inoue nous propose vraiment un chef d’oeuvre dans ce genre. Elle excellent mélange entre rythme, découverte, surprise, humour le tout agrémenté par un excellent dessins. Slam Dunk c’est fort. Foncez découvrir ça ! 

Quelques planches (du tome 7):

Slam Dunk Star Edition – Auteurs : Takahiko Inoue – Éditeur : Kana – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 9,9 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome : 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.