juillet

05

Avis manga : Search and destroy – Tome 1

Par GohanBlog

Vous connaissez l’éditeur Delcourt / Tonkam ? C’est un éditeur réputé pour ses BD et comics, mais aussi pour ses mangas depuis peu pour ses webtoons via Kbooks (comme Solo Leveling). Aujourd’hui je vais surtout te donner mon avis sur une licence récente : Search and destroy. Un remake signé Atsushi Kaneko du célèbre Dodoro d’Osamu Tezuka en 3 tomes. Spoil : j’ai vraiment été emballé par la lecture de ce premier tome.

Search and destroy : Un remake signé Atsushi Kaneko du célèbre Dodoro d’Osamu Tezuka

Nous allons plonger dans un univers post apocalyptique. Plusieurs guerres semblent avoir terrassé ce monde et l’espace humaine. On se retrouve dans un monde ou les robots appelés  » creech » et les humains coexistent. Nous allons surtout découvrir une ado au nom de Hyaku. Elle ressemble presque à une bête (elle porte) une sorte de fourrure. Et d’après les autres humains, elle sent pas vraiment la rose. Avant de vous en dévoiler plus, je vais surtout vous parler de Hyaku. 

Elle semble être un enfant abandonné, recueilli par un chercheur juste avant la guerre. Ensemble ils vont survivre dans un laboratoire (l’ancien endroit ou bossé le chercheur). Ils vont devoir se débrouiller, esquiver les humains comme les robots, se cacher, apprendre a chasser… Mais on va surtout découvrir que Hyaku ne possède plus grand chose d’humain. Elle est composée très certainement à 90% de technologie. Pourquoi ? 48 de ses membres et organes ont été volés par autant de créatures. Vous vous doutez de la suite ? 

© 2021 by Tezuka Productions © 2021 by Kaneko Atsuhi Produced by MICRO MAGAZINE

Hyaku veut récupérer ses 48 membres et organes

A partir de la, nous comprenons mieux pourquoi Hyaku est sur les nerfs. Sa mission ? récupérer ses 48 membres et organes et bien-sûr, elle va pas faire ça dans la dentelle. Elle a pas été entrainée pour tuer des humains / robots, mais elle aura aucune pitié. Dans ce premier tome, elle va affronter quelques créatures et récupérer certains de ses éléments. A côté de ça, nous allons aussi découvrir un autre personnage qui sera rapidement mis en avant : Doro. Un jeune enfant qui semble lui aussi livré a lui-même. Et même si Hyaku semble contre un « duo », on sent clairement que le rapprochement va opérer et ce duo risque de faire des étincelles.

Alors oui, c’est assez sombre comme univers et comme histoire. Mais bordel, c’est ultra rythmé et jouissif. En parallèle, vu que Hyaku était assez mise de côté, elle va découvrir à quel point les humains sont de véritables enfoirés et encore plus entre eux. 

On va aussi en découvrir plus sur son passé, et avoir des doutes sur certaines personnes (principalement le président du pays). Mais je ne veux pas trop vous en dévoiler. Le tome 2 est déjà disponible et je pense lire ça très rapidement. J’ai vraiment été emballé par la lecture de ce premier tome et je vous conseille vivement de découvrir cette licence. 

Quelques planches (tome 1) :

© 2021 by Tezuka Productions © 2021 by Kaneko Atsuhi Produced by MICRO MAGAZINE

Search and destroy – Auteur : KANEKO Atsushi – Éditeur : Delcourt / Tonkam – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 9,35 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 15/ 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.