mars

16

Avis manga : Parasite – édition originale (Tome 1)

Par GohanBlog

Parasite est un manga sorti initialement en 2002 en France. Puis un animé à débarqué un peu plus tard, en 2014, (il est d’ailleurs dispo chez Netflix), j’avais clairement accroché à l’animé. Voila que Glénat, en 2020, propose une édition originale de Parasite en 8 tomes, dans un format plus grand que l’original avec un papier de meilleur qualité. C’est l’occasion pour moi de découvrir cette œuvre mythique en version manga. Dans ce premier tome nous allons découvrir les bases du scénario. Celui d’un monde semblable au notre ou l’Homme se trouve au sommet de la chaîne alimentaire. Jusqu’au jour ou de mystérieuses sphères, abritant d’étranges parasites, se répandent un peu partout sur Terre. Nous allons suivre Shinichi, un jeune lycéen, qui va devenir l’hôte d’un parasite qui a miraculeusement survécu sans avoir pris “en main” le cerveau de son hôte. Car oui, la plupart des parasites prennent le contrôle de l’hôte en parasitant le cerveau. Ils en profitent pour se nourrir d’humains. Mais avec Shinichi, c’est différent, le parasite nommé Miggy n’arrive pas à prendre le contrôle de l’humain et il va donc s’allier a celui-ci dans un premier temps pour en faire une simple expérience et un constat personnel.

Miggy prend donc possession du bras droit de Shinichi, il peut clairement tout faire avec celui-ci, le durcir, l’élargir, l’allonger, le rendre tranchant, bref tout est possible et tout sera parfois même utile. Car oui, les parasites peuvent se battre entre eux et savent se repérer sur quelques centaines de mètres. Le premier tome est source d’informations et de découvertes. Miggy par exemple passe beaucoup de temps a s’instruire, à lire des livres, à poser des questions car il ne connait pas notre monde. C’est assez drôle de voir un parasite voulant s’intégrer on se demande si c’est pour mieux nous détruire ou pour mieux nous guider. Cette relation entre Shinichi et Miggy est vraiment intéressante, c’est clairement l’occasion pour l’auteur de nous faire poser des questions sur l’acceptation de soi et des autres. Graphiquement Hitoshi propose quelque chose de simple, parfois même trop simple, mais qui colle bien à l’univers. Je trouve pas ça déplaisant même si c’est en dessous de d’autres mangakas. A voir sur le long terme finalement. En tout cas, ce premier tome est une belle découverte et malgré ma connaissance de l’univers à travers l’animé je trouve la lecture vraiment plaisante et intéressante. Surtout que le scénario avance vraiment vite et ça c’est plaisant. Ce manga, si populaire, est donc disponible dans une édition originale en 8 tomes. Ne passez pas à côté !

 Quelques planches (du tome 1):

Parasite – édition originale – Auteur : IWAAKI Hitoshi – Éditeur : Glénat – Type : Seinen

Ce premier tome est disponible au prix de 10,75 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome 1 :  17 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.