Avis manga : Oneira – Tome 1

Encore une nouvelle licence chez Kana avec Oneira. Une création originale française (comme pour Sweet Konkrete), scénarisée par CAB et avec Federica Di Meo au dessin. Il s’agit d’une histoire d’heroic-fantasy, prévue en 4 tomes, qui intègrera la collection Dark Kana. Avant de commencer à vous donner mon avis je voulais mettre en avant le travail réalisé pour la sortie de ce manga. Les auteurs, en association avec le musicien Amsø vous proposent quelque chose de vraiment innovant : lire le manga en écoutant des musiques spécialement concues pour ce tome 1. C’est disponible ici, j’ai trouvé le concept super intéressant, ça permet une immersion folle dans cet univers.

Oneira : une plongée dans l’univers Dark Fantasy

Comme toujours à travers ce premier tome, je vais éviter tout spoil. Nous allons découvrir Arane Heos, une Epeire, l’un des bras armé de l’eglise afin de se dresser contre les créatures des songes. Son but ? Affronter les cauchemars mais aussi protéger son enfant (vous comprendrez par vous même en lisant ce premier tome). Nous sommes dans un monde dans lequel nos cauchemars prennent vie. Animés par leur seul désir d’éliminer leurs hôtes, ces monstres, aux multiples formes, sont devenus un fléau à éradiquer.

Une histoire profonde avec une héroïne badass

Durant les premiers chapitres, nous allons surtout découvrir un univers, le personnages principal (ici Arane) mais aussi rapidement des personnages secondaires qui vont prendre petit a petit une place importante. Il faudra peut être une seconde lecture pour bien comprendre et bien s’immerger dans celui-ci. Il y a de nombreux détails à saisir et l’auteur continue d’en rajouter au fur et à mesure. Mais l’idée est simple : Arane combat les cauchemars des gens, des cauchemars qui deviennent donc réels et peuvent tuer les hôtes. L’héroine est pour le moment très mystérieuse, on connait très peu d’information même si la fin de ce premier tome nous en dévoile un peu plus. Par contre, elle est hyper charismatique, intelligente et semble diaboliquement puissante. Tant mieux, il faudra bien ça pour affronter ces monstres.

Visuellement d’ailleurs Oneira est vraiment agréable à découvrir. Que ce soit lors de moment calme ou nous allons suivre l’aventure d’Arane ou lors de combats bien plus violent. Le « bestiaire » est bien représenté et les personnages secondaires (difficile de vous en dire plus) vont rapidement vous séduire également. La lecture de ce premier tome est clairement agréable et je me laisserais tenter par la suite avec grand plaisir.

Quelques planches (tome 1) :

Oneira – Auteurs : CAB (scénario) & Federica Di Meo (dessins) – Éditeur : Kana

Chaque tome est disponible au prix de 7,20€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 15/ 20

Découvrez aussi   Avis manga My hero academia (Tome 21)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn