août

12

Avis manga : Kaijin Reijoh – Tome 1

Par GohanBlog

Kurokawa propose tellement de licences et de styles différents, c’est certainement la d’ailleurs sa force. Vous avez très certainement chez vous l’une des licences dans votre bibliothèque. Je crois que mon premier manga acheté chez eux est Full Metal Alchemist. D’ailleurs une version perfect edition est disponible ces derniers temps et je ne peux que vous la conseiller. Mais aujourd’hui nous allons parler de Kaijin Reijoh. Une nouvelle licence signée Tashiro Tetsuya, que vous connaissez peut être pour Red Eyes Sword Akagame ga kill ! 

Kaijin Reijoh : quand les serials Villers combattent le mal 

Comme toujours le premier tome est l’occasion de découvrir les bases de l’histoire. Nous découvrons donc un monde qui semble semblable au notre… à un détail près ! Il y a des monstres parmi la population. Mais les gens finalement semblent dubitatifs. Tout semble se résoudre si rapidement, personne ose vraiment en parler… Pourtant tout semble vrai et la suite de l’aventure va clairement nous le démontrer. Nous allons faire la connaissance du jeune Asuma Sudô, qui mène une vie tranquille et n’a jamais eu affaire à aucun monstre. Obsédé par les filles depuis son enfance, il à un jour un coup de foudre pour une élève d’un lycée de jeunes filles. 

C’est alors que par un incroyable coup du destin, on va lui proposer d’entrer dans cet établissement, d’être le seul garçon parmi un lycée de filles. De quoi le rendre dingue intérieurement, mais il essaye de garder son sérieux et son sang froid pour draguer la fille dont il est clairement amoureux. Mais ce lycée n’est clairement pas un lycée banale (sinon ça serait trop simple). Nous allons rapidement découvrir que ces filles font parties d’une organisation spécialisée dans l’extermination des monstres. Dans un premier temps ça me faisait penser au manga Gunslinger Girl (que j’avais adoré à l’époque) mais en réalité on s’y éloigne assez rapidement. Ici les filles possèdent des artefacts d’anciens serial killers. Elles deviennent donc très puissantes rapidement mais peuvent aussi rapidement basculer vers le côté obscure de la force. Le seul moyen pour les en empêcher ? Qu’elle soit excitée ou amoureuse d’une personne. Oui c’est très con. Je trouve tout ça très puéril et pour moi ça vient clairement gâcher l’ambiance et le style du manga qui pouvait clairement bien plus me plaire. Je trouve que ce côté sexe/sexy est pas forcement utile et c’est bien dommage. Dommage car l’auteur nous dévoile un manga très propre, le coup de crayon est très bon et une grosse partie du scénario m’intéresse. Je pense clairement lire la suite (du moins, au moins le tome 2) et voir comment cela évolue pour me faire un avis définitif, en attendant, j’avoue être déçu d’une partie de tout ça….

Trailer du lancement :

Kaijin Reijoh – Dessin & scénario : TASHIRO Tetsuya – Éditeur : Kurokawa

Ma note pour le tome 1 : 13 / 20 . Chaque tome est disponible au prix de 7,95 € frais de port inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.