novembre

09

Avis manga : Jizo – one shot

Par GohanBlog

J’ai récemment eu la proposition de découvrir Jizo, un one shot dispo chez Glénat. Sans même lire le scénario j’ai été attiré par deux choses : c’est un one shot (donc une histoire qui tient en un seul tome) et la couverture est magnifique. Je me suis ensuite intéressé au scénario. Celui d’Aki, un jeune garçon ne retrouvant plus son chemin pour rentrer chez lui. Tout le monde semble indifférent à cet enfant perdu, il vagabonde mais ne semble pas avoir de souvenirs précis de l’emplacement de sa maison. Il va rencontrer Jizo, un étrange garçon sorti de nulle-part. Est-ce un enfant des rues ? est-ce un enfant perdu comme lui ? difficile de faire un jugement dans les premières pages mais on sent qu’il est “différent”. Pour autant, il nous inspire confiance, à nous lecteurs, un peu moins à Aki qui reste sur ses gardes. 

“Personne ne voit Aki, mais les lecteurs l’ont trouvé !
Aki se retourne en sentant leurs regards se poser sur lui.”

Si vous connaissez un peu la culture japonaise vous allez rapidement comprendre l’histoire et comprendre surtout qui est Jizo. Pour les autres. La lecture vous emmène petit a petit vers une histoire aussi romantique que triste. C’est clairement un manga émouvant, un manga mignon. Vous n’allez pas forcément avoir le sourire après la lecture de celui-ci, mais vous allez avoir cette impression de “bonnes ondes”. Jizo, c’est un symbole bouddhique omniprésent au Japon, des petites statues en pierres représentant des enfants rasés souriants dédiées à la protection des familles, des enfants disparus. A partir d’ici, vous aurez compris je pense la suite de l’histoire (attention spoil dès maintenant). Aki est un enfant qui semble perdu, seul, dans les ténèbres, d’ailleurs, une vieille dame aux allures de sorcière semble vouloir récupérer Aki. Une sorte  de démon, encore une fois un élément propre à la culture japonaise mais que nous pouvons rapidement assimiler. Jizo est présent lui pour protéger Aki et le ramener vers la lumière. Pour ça, il essaye de l’emmener dans un temple (encore un symbole fort de cette culture japonaise). 

L’ambiance de ce manga est doux, poétique, énergique, intéressant. Visuellement, le dessinateur Mato fait un très bon travail qui colle parfaitement à l’univers. On y retrouve finalement que très peu de personnages (principalement Aki, Jizo et la sorcière) mais on s’y attache très facilement. Jizo est un excellent one shot que je ne peux que vous conseiller si vous aimez la culture japonaise, ou si vous aimez découvrir des mangas différents avec une ambiance particulièrement réussie. J’ai vraiment adoré cette lecture. 

Quelques planches :

Jizo – Auteur : Mato (dessins) & Mr Tan (scénario) – Éditeur : Glénat 

Chaque tome est disponible au prix de 10.75€ frais de port inclus. Ma note pour ce one shot : 18/20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.