juillet

02

Avis manga : JagaAan (Tome 8)

Par GohanBlog

Ce tome 8 de JagaAan est l’occasion de retrouver la plupart des personnages principaux dans un parc d’attractions pour adultes sur le thème de l’horreur. On va rapidement comprendre que derrière tout ça se cache des crapadingues et que c’est l’occasion pour eux finalement de recruter de “nouvelles proies”. La première partie du tome 8 de JagaAan se penche sur Airi. Rappelez-vous, c’est un homme qui a pris le corps d’une jeune et jolie jeune fille. Il va rapidement prendre ses habitudes avec ce nouveau corps, il va même tomber amoureux, enfin c’est ce qu’il croit. On va donc suivre son parcours finalement mais aussi ses pensées. Est-il mieux en homme ou en femme ? Que cherche t’il ? Le bonheur j’ai bien l’impression ! C’est intéressant de voir ce genre de relation, parfois très crue c’est vrai. Mais ça permet de mieux comprendre le personnage que je trouvais repoussant dans un premier temps mais bizarrement je commence limite à m’attacher à lui/elle. 

Dans la seconde partie du manga nous retrouvons notre couple Belle et Nagasaki, eux aussi sont dans ce fameux parc. Mais Jagasaki va lui rapidement découvrir qu’il cache des crapadingues et une poursuite commence. C’est surtout l’occasion d’en apprendre plus sur les ennemis, d’en apprendre plus sur la relation entre Belle et Jagasaki (qui est toujours aussi compliqué, surtout pour lui) mais aussi de découvrir les différents stratagèmes des personnes gérant le parc. Une fois de plus, il y a de l’action, du sang, du sexe. Le mélange parfait pour JagaAan ! Ce tome 8 me laisse perplexe. C’est effectivement du JagaAan, mais j’ai pas eu beaucoup l’impression d’avancer vraiment dans l’histoire. Néanmoins, une fois de plus j’ai envie de découvrir la suite. 

Quelques planches (du tome 1):

Jagaaan – Auteurs : Muneyuki Kaneshiro (scénario) & Kensuke Nishida (dessin) – Éditeur : Kazé – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7.99 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 15 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.