août

06

Avis manga : Gannibal – tome 5

Par GohanBlog

Si vous cherchez un manga atypique, flippant, bien pensé et bien réalisé, foncez lire Gannibal. Depuis le tome 1, mas hype ne cesse de monter, vraiment Gannibal c’est un gros coup de coeur que ce soit pour son scénario ou pour ses dessins. C’est vraiment du lourd. Ce tome 5 ne déroge pas à la règle, il fait peut être même mieux que les précédents en augmentant petit a petit le stress d’un événement important qui approche pour la suite de la série. 

Gannibal : le rituel approche 

La fête du village approche et qui dit fête du village, dit rituel. Ce fameux rituel ou un enfant est sacrifié. C’est clairement LA chose que l’agent Daigo soit éviter. Mais pour cela, difficile d’agir seul, les Goto sont trop nombreux et en bonus ils sont sur leurs gardes. Il faut dire que Daigo n’est pas très discret pour enquêter et il n’hésite pas à mettre la pression aux différentes personnes de la famille. Mais de nombreuses surprises arrivent chapitres après chapitres dans ce tome 5 de Gannibal. 

Retrouvez mon avis sur le premier tome en vidéo

Dans un premier temps on va découvrir que Yôsuke, le petite frère de Keisuke (en charge du sacrifice) est opposé, il projette même de s’enfuir. De son côté Daigo va rejoindre la police et se rendre compte qu’il n’est finalement pas seul sur cette enquête, un petit groupe de policier enquête sur tout ça. Le chef de la brigade est un ancien du village, il semble de son côté (j’avais des doutes au début perso). Mais difficile d’intervenir sans preuve, difficile d’appeler des renforts lourdement armé sans preuve… Le temps ne joue clairement pas en faveur des policiers, la fête du village se déroulera dans les prochaines heures…

Un excellent thriller 

Ce tome 5 est un tome hyper intéressant car il apporte de nombreuses réponses a nos questions et surtout on voit enfin « une fin probable » a cette fête du village. Mais comment les policiers vont il intervenir ? Tous ensemble ? Ca semble être très risque et conduire à un véritable bain de sang. Il ne faut pas oublier le côté impulsif et fou de cette famille Goto. Daigo doit il intervenir seul ? C’est peut être la manière la plus discrète, mais on a l’impression de l’envoyer directement vers la mort. Mais Daigo est motivé et n’a qu’une seule envie : sauver les enfants. 

L’auteur nous dévoile vraiment des informations précieuses, que ce soit sur le rituel, sur le cannibalisme qui semble installé depuis de nombreuses générations, sur une maladie qui semble être présente dans la famille Goto du justement au cannibalisme, comme quoi, avec un peu de bon sens tout ça semble évident. Une fois de plus la lecture est hyper plaisante, j’ai eu du mal à lâcher ce tome 5. Visuellement c’est toujours aussi lourd et le scénario est toujours aussi prenant. Bref, comme d’habitude, vivement la suite ! 

Quelques planches (du tome 1):

Gannibal – Dessin & scénario :NINOMIYA Masaaki – Éditeur : Meian

Ma note pour le manga Gannibal (tome 5)  : 17 / 20 . Chaque tome est disponible au prix de 6,95 € frais de port inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.