Avis manga : Fool night – tome 1

Encore une nouvelle licence à découvrir chez Glenat avec Fool Night ! Glenat manga enchaine les nouveautés, récemment avec Sakamoto Days ou encore Dur-an-Ki que j’avais beaucoup apprécié. Fool Night est une série à l’univers fantastique qui pourrait bien trouver rapidement son public grâce à un scénario plein de suspense mais surtout à une histoire originale.

Fool Night : suspense et univers fantastique

Nous découvrons que depuis cent ans, un épais nuage empêche le soleil d’éclairer la Terre. La nuit et l’hiver se prolongèrent à jamais ce qui entrain de graves conséquences. Les végétaux meurent, l’air est difficilement renouveler et donc l’humain est en danger. Pour contrer cela, la population à trouver une technique nommée « transfloraison », elle consiste à transformer l’humain en plante en lui insérant une graine. Cette transformation se termine après deux ans d’évolution, au début l’humain reste « semblable » mais petit a petit, la plante prend le dessus. Au final, plus moyen de communiquer avec ce dernier, il devient une plante et traine sur le côté de la route, d’un immeuble ou d’un parc.

Ces opérations sont dédiées aux personnes en fin de vie (sinon ça serait clairement pas humain) mais lorsqu’une prime de 10 millions de yens est accordée aux volontaires, certains n’hésitent pas à contourner la règle pour être sur la liste des prochains « cobayes ». C’est comme cela que nous allons faire la connaissance de Toshiro, notre personnage principal.

Toshiro, un jeune homme désespéré mais au talent incroyable

Ce jeune homme est fatigué par la vie… Il faut dire que sa vie ne semble pas être idéal : n’ayant pas fait de grandes études, il ne peut pas obtenir un boulot intéressant, ni motivant, et encore moins un boulot qui paye bien. Pourtant il doit soigner sa mère, se nourrir, payer le logement, bref, il a clairement du mal a s’en sortir et surtout a le moral a force de galérer comme ça. Sa solution ? Récupérer les 10 millions de yens en étant l’un des prochains sur la liste. Mais nous allons surtout rapidement découvrir que cette opération va lui accorder un talent incroyable et qui peut s’avérer utile : communiquer avec les « transfloraison ».

Comme toujours à travers ma critique d’un premier tome, je fais en sorte de ne pas vous spoiler. Du coup je rentre peu dans les détails. Mais j’ai trouvé ce tome 1 vraiment intéressant, une bonne mise en place du scénario, du personnage principal et des personnages secondaires. Une première mission pour Toshiro réussie avec finalement un aspect très humain intéressant à découvrir. Visuellement l’auteur nous embarque vraiment dans son univers et c’est pas déplaisant. Une belle lecture, une belle découverte de Fool Night, j’ai hâte de lire la suite.

Quelques planches (tome 1) :

Fool night – Auteur : YASUDA Kasumi – Éditeur : Glenat – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,60€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 15/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Manchuria Opium Squad - Tome 1
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn