mai

12

Avis manga Drakengard (tome 1)

Par GohanBlog

avis manga drakengard

Nouvelle licence chez Kurokawa pour un public averti (interdit au moins de 16 ans), Drakengard débarque enfin chez nous en 3 tomes et ça s’annonce violent. Drakengard c’est avant tout un jeu vidéo sorti en 2003 au Japon sur Playstation 2, un Beat them all violent édité par Square Enix. Drakengard a continué son chemin avec deux autres épisodes dont un sur Playstation 3.

Il débarque aujourd’hui en France en manga et ça risque à la fois de combler les fans mais également d’en apporter de nouveaux. Personnellement je ne connaissais pas cette licence mais c’est typiquement le genre de manga que j’apprécié. De la violence, une histoire rythmée, quelques boobs, oui, il m’en faut pas plus.

drakengard avis tome 1

DRAKENGARD © 2013 Jun Eishima, ZET / SQUARE ENIX Co. Ltd.

Avec seulement trois tomes il faut s’attendre à une histoire condensée et rythmée, tout ce que j’aime. Dans ce premier tome nous découvrons la base de l’histoire mais également quelques personnages. Commençons par les deux principaux. One est un humain qui devient de plus en plus fort en tuant d’autres humains (contaminés par la maladie de “l’œil rouge”) et en buvant leur sang. Néro lui est un elfe, expert au combat qui accompagne One dans sa quête. Mais d’ailleurs, quel est l’objectif ? Il semble simple, One et Néro cherchent à nettoyer la maladie de “l’œil rouge” et détruire “L’église des anges”. Mais une histoire plus profonde est présente puisque nous apprenons au fur et à mesure des pages qu’une famille protège cette fameuse “église des anges” et que c’est famille n’est autre que la famille de One.

Trailer du manga Drakengard :

La maladie de l’œil rouge est reconnaissable justement à l’apparition d’un œil rouge sur les humains. Nous ne connaissons pas son origine pour le moment ni comment elle fait pour se propager. On sait juste qu’elle se déclare suite à une forte peur ou un choc violent. J’ai été complètement séduit par ce premier tome. Il y a énormément d’action, beaucoup de combat, on découvre un duo puissant, rapide, efficace et totalement violent. Ici que l’ennemi soit une femme, un enfant, ou un vieillard, ils n’auront aucune pitié pour eux ! Le dessin quant à lui n’est pas mauvais, il est même parfois très bon avec de belles scènes de combat et j’aime beaucoup le charisme des personnages principaux, j’ai hâte d’ailleurs d’en savoir plus sur le passé de One et de connaitre les autres membres de la famille, surtout Caim qui s’annonce puissant. Seul petit reproche concernant le dessin c’est le manque de détail parfois en arrière plan, je peux comprendre sur des scènes de combat pour éviter de ne pas faire la différence entre le premier et le dernier plan mais sur d’autres scènes un peu moins.

Quelques images :

Drakengard – Scénario : Jun Eishima – Dessins : ZET – Supervision : Tatro Yoko – Éditeur : Kurokawa

Ma note pour le manga Drakengard (tome 1)  : 4 / 5

Une réponse à “Avis manga Drakengard (tome 1)”

  1. Calie Chaos dit :

    Il a l’air vraiment pas mal. J’hésitais à le commencer, mais tu m’a convaincu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.