Avis manga : Denjin N – tome 2

Après la découverte il y a quelques mois du premier tome, j’étais assez emballé de découvrir la suite surtout que la licence s’annonce courte (4 tomes). Dans ces cas la, c’est toujours plaisant de découvrir la suite car on sait qu’on arrive rapidement dans le vif du sujet. Denjin N est vraiment une licence gore, le genre de licence qui m’emballe car elle possède beaucoup de rythme, de l’action et beaucoup de violence.

Denjin N : une licence très gore

Le premier tome était l’occasion de découvrir les bases du scénario. Les bases sont simples, nous allons découvrir Nasu, un loser vivant chez sa mère alcoolique et qui va mourir dans un accident aussi tragique qu’extraordinaire. Depuis, il est capable de posséder n’importe quel système électrique. Plus le temps passe, plus il semble maitriser ce « pouvoir ». Son but est simple : il veut faire de Misaki, une idole dont il est clairement très très fan, l’idole n°1 au Japon. Il décide donc de supprimer tout ceux qui osent dire du mal sur elle. Un simple post sur les réseaux sociaux et hop, ils finissent presque instantanément par mourir de façon atroce.

Le manga est ultra violent et le rythme est fou. D’un côté on va découvrir qu’une équipe d’enquêteurs cherchent à en savoir plus sur tous ces meurtres, d’un autre côté on a Nasu qui continue de tuer à tout va. Mais tout s’accélère rapidement quand deux frères, les détectives Sûdo, décident de prendre en main l’enquête. Ils semblent surdoués, de vrais génies et rapidement ils vont comprendre qu’une entité se cacher derrière ces meurtres. Pire, ils vont rapidement comprendre que Misaki joue un rôle important. Quitte a sacrifier quelques humains, ils vont tenter certaines expériences pour en avoir le cœur net et pour glaner un maximum d’information.

Un rythme fou et une violence accrue dans ce tome 2 !

Encore une fois, tout s’enchaine vite, Nasu se fait finalement repérer et sa stratégie semble compromise. Il n’hésite pourtant pas à profaner des menaces horribles : ne touchez pas à Misaki ou j’enverrais des missiles des 4 coins du globes pour exploser le Japon et le reste de la population. Oui, Nasu ne rigole pas avec « sa Misaki ». Je n’en dirais pas plus sur ce tome 2 mais il est clairement surprenant avec de nombreux rebondissements. Une lecture folle avec un duo d’enquêteur qui me font clairement penser à L dans Death Note. J’ai hâte de lire la suite !

Quelques planches du tome 1 :

© Yû Kuraishi, Kazu Inabe, Kengo Mizutani / Kodansha Ltd.

Denjin N – Auteurs : Yuu Kuraishi (scénario) & Kazu Inabe (dessins) – Éditeur : Pika édition – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,50€ frais de port inclus. Ma note pour ces tome 2 : 17/ 20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne