Avis manga : Choujin X – Tome 1

Encore une nouvelle licence chez Glenat avec Choujin X, par Sui Ishida, l’auteur de Tokyo Ghoul ! Après Fool Night, ou encore Sakamoto Days, voici qu’un nouveau manga débarque pour mon plus grand plaisir. Je n’ai jamais eu l’occasion de lire le manga Tokyo Ghoul (mais j’ai regardé l’animé). J’ai toujours beaucoup apprécié cet esprit sombre. Alors clairement, Choujin X c’est une licence que j’attendais ! Actuellement 4 tomes au Japon, rapidement deux tomes en France (sortie du tome 2 le 16 novembre prochain).

Choujin X: un univers aux personnages torturés

Comme toujours quand je vous donne mon avis sur le tome 1 du manga Choujin X, vous n’aurez aucun spoil. Le but étant toujours le même, vous donner envie ou non de découvrir cette nouvelle licence. Nous découvrons qu’en 1998, suite à la multiplication de surhumains appelés « choujin », le monde a été divisé en provinces autonomes. Cinquante ans après, un crash aérien va changer à tout jamais le destin de la jeune Ely, une agricultrice qui avait une vie tout à faire banale, mais aussi d’un duo de lycéens : Tokio Kurohara et Azuma Higashi, qui s’amusent régulièrement à jouer aux justiciers face aux petits malfrats du quartier…

Vous l’aurez compris rapidement, mais ces derniers vont devenir des choujin, difficile de comprendre comment pour le moment. D’ailleurs, le premier tome est assez difficile à prendre en main, heureusement à la fin de celui-ci il y a de nombreuses explications. Des pages presque indispensables, mais je pense clairement que le second tome apportera quelques réponses à nos questions. En attendant, difficile de vous parler de ce manga sans vous spoil en réalité…

Tout ce que je peux vous dire, c’est notre héros, Tokio, est dans la mouise. Il se retrouve être un choujin, il peut (pour le moment) difficilement le cacher puisque son visage est déformé, il ressemble d’ailleurs à un oiseau (comme sur la cover). Seul son meilleur ami est au courant, mais comment le cacher aux autres. Ely, elle est bien plus mignonne, mais on sent un potentiel bien plus grand et surtout une violence cachée qui semble pouvoir s’exposer au grand jour à n’importe quel moment. Visuellement, l’auteur, Sui Ishida, nous propose une œuvre similaire à sa précédente licence. Le trait est particulier, ça manque parfois de profondeur ou de détails en arrière-plan, mais l’ambiance sombre, le rythme dynamique et la violence présente sont de réels atouts. Un premier tome intrigant, clairement je vais me laisser embarquer par la suite !

Quelques planches (tome 1) :

CHOUJIN X © 2021 by Sui Ishida / SHUEISHA Inc.

Choujin X – Auteur : Sui Ishida – Éditeur : Glénat – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,90 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 14/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Demon Slayer (Tome 6)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn