février

18

Avis manga : Blue Giant Supreme (Tome 2)

Par GohanBlog

Blue Giant Supreme était clairement une belle découverte, j’ai loupé la précédente partie mais comme moi, si tu commences avec cette suite il y a clairement rien de gênant, tout est compréhensible. Par contre clairement, dès que j’ai un peu de temps, je me plonge dans Blue Giant. Dai Miyamoto débarque a Munich et cherche à percer en Europe. Il va donc enchainer les différentes scènes pour montrer son talent mais aussi pour exprimer son art. 

Blue Giant Supreme : une (re) découverte de Dai Miyamoto

Le premier tome était intéressant, la découverte du personnage mais aussi d’autres personnages qui vont finalement aider Dai Miyamoto. C’est vraiment sympa à lire et j’ai vraiment l’impression d’entende la musique à travers le dessin. Je suis aussi totalement fan du dessin de manière général, c’est beau, bien réalisé, on sent le rythme et j’aime beaucoup la colorisation.

 Dans le tome 2 de Blue Giant Supreme nous allons rapidement comprendre que Dai pour faire connaitre son art va devoir s’allier et créer un groupe, pour ça, il va enchainer les rencontres jusqu’à tomber sur une joueuse de contrebasse, elle s’appelle Hannah Peterset dans un premier temps elle va pas prendre Dai au sérieux. Il faut dire qu’il a aucune démo (CD de ses morceaux) à proposer, qu’il parle mal anglais et encore moins allemand… Mais Dai lui va s’accrocher, il va vouloir la rencontrer de nouveau et s’en va donc dans sa ville de naissance : Hambourg. Nouvelle ville, nouvelle vie ? Presque. Son envie reste la même : former un groupe avec Hannah, montrer son talent aux autres. Pour cela, il va enchainer les rencontres une fois de plus mais aussi enchainer les scènes. C’est vraiment des moments de vie, des scènes intéressantes… J’aime beaucoup cette lecture, c’est doux, c’est plaisant, c’est rythmé ! Un réel beau mélange qui me donne envie de découvrir la suite. Vivement ! 

Quelques planches (du tome 1):

BLUE GIANT SUPREME © 2017 Shinichi ISHIZUKA / SHOGAKUKAN

Blue Giant Supreme – Auteur : Ishizuka Shinichi (scénario et dessins) – Éditeur : Glénat- Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,60€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome 2 : 17/20.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.