Avis manga : Black Box – Tome 4

Déjà le tome 4 du manga Black Box que j’apprécie toujours autant. Il faut dire que j’apprécie beaucoup ce que réalise l’auteur Tsutomu Takahashi qui bosse sur de nombreuses licences (Sidooh, NeuN, Bakuon Rettô…). La licence Black Box elle se termine en 6 tomes (le dernier tome arrive déjà en février 2023). Comme d’habitude avec cet auteur il faut s’attendre à une ambiance lourd, un coup de crayon sombre et un univers souvent mélancolique.

C’est une fois de plus le cas avec Black Box qui nous permet de découvrir Ryoga, un jeune homme qui a une seule ambition : devenir le meilleur boxeur. On va rapidement découvrir son passé qui est loin d’être basique. Depuis tout jeune il est surentrainé par son père pour devenir le meilleur boxeur de tous les temps. Son père est actuellement en prison, son frère aussi. Un frère avec qui la relation est particulière car suite à un entrainement entre ces deux-là, ce dernier a pris un mauvais coup de Ryoga et depuis il est plus pareil.

Le combat officiel entre Ryoga et Reon peut commencer

Le tome 4 montre l’entrainement que subit Ryoga par son nouvel entraineur (l’ancien rival de son père, rien que ça). Un entrainement très difficile, très drastique, à la limite de la maltraitance physique et morale. Mais Ryoga ne lâche rien, il a toujours un seul objectif : être le meilleur et rendre fier son père.

Nous allons aussi retrouver Reon Shidoh, qui s’est reconverti dans le boxe, un personnage clé dans ce manga, un mec avec beaucoup d’ambitions, de talents mais surtout un énorme égo qui arrive a faire dérailler très rapidement le mental de Ryoga. Le combat s’annonce titanesque. Chacun n’hésitant pas a provoquer l’autre. Même le coach de Ryoga s’y met en proposant de s’ouvrir le ventre s’il son poulain perd. Par contre s’il gagne, il veut voir la femme de Reon jouer dans un porno. Oui c’est chic.

Que vous dire sur le combat ? Déjà, il ne se termine même pas dans le tome 4 haha. Il est intense, puissant, avec de nombreux rebondissements. Comme trop souvent Ryoga se mange d’énormes patates dans le corps avant de réagir, avant de se réveiller, avant de se déchainer, avant de montrer toute sa rage. Encore une fois la lecture de Black Box est puissante et plaisante. J’ai hâte de découvrir la suite tout en sachant qu’il ne reste plus que deux tomes… oui déjà !

Quelques planches (tome 4) :

Black Box – Auteur : Tsutomu Takahashi – Éditeur : Pika édition – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 8,20€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 16/ 20

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.