mai

29

Avis manga : Atrail (Tome 3)

Par Nitsu

Atrail est de retour avec un troisième tome sur les six annoncés. Ce qui marque donc déja la moitié de la série. Après ses deux premiers tomes plutôt prometteurs il me tardait de voir et c’est chose faîte puisque ce tome 3 d’Atrail est disponible chez nous depuis le début du mois. Alors revenons un peu sur l’histoire pour les personnes qui découvriraient seulement la licence maintenant

Ici nous suivons les aventures de Iori, lycéen des plus ordinaires et aspirant à une vie des plus normales. Sauf que contre ses espérances, il se retrouve embarqué dans une situation bien plus complexe que prévu. Il est le seul à pouvoir contrôler l’Atrail, cube magique capable de détruire son monde. Il va alors devoir, contre son gré, faire tout son possible pour sauver l’humanité dans un monde où tout ce qu’il a connu n’était en réalité que de faux.

On avait terminé le deuxième tome par une grosse révélation avec l’apparition d’un personnage se révélant être capable de contrôler lui aussi l’Atrail. On savait donc qu’il y’aurait probablement un affrontement entre Iori et ce nouvel ennemi. Ce troisième tome commence calmement, notre héros replanifie sa vie comme il l’avait déjà fait une fois avant toutes ces révélations, mais cette fois ci en prenant compte des nouvelles données et ses nouveaux pouvoirs. Malheureusement pour lui toutes les conclusions, malgré des chemins différents, mènent à une seule réponse : il deviendra forcément le maître du monde. Puis il va faire la rencontre de la communauté des disciples du maître des sources (ça va, pas trop long comme nom), une organisation le vénérant et le voyant déjà comme maître du monde. Comme d’habitude l’idée ne l’intéresse pas et il va vite comprendre que les intentions de ces gens sont loin d’être bonnes. Puis vient l’affrontement avec son nouvel ennemi, et une nouvelle fois de nouvelles révélations mais vous en dire plus serait de trop !

Malgré un départ assez lent se troisième tome fait grandement avancer l’histoire. Le personnage de Iori ne fait qu’évoluer au cours du temps et je ne serais pas étonné de le voir prendre une mauvaise tournure mais le temps nous le dira. Ce tome est beaucoup moins accès sur la comédie que ces prédécesseurs et on rentre enfin dans le vif du sujet : le sauvetage du monde. Il nous manque encore pas mal d’informations sur les organisations mais après tout on en n’est qu’à la moitié de l’histoire. Le combat entre notre héros et son ennemi et un peu plat à mon goût et j’espère que les prochains seront un peu mieux. Visuellement c’est toujours aussi sympa et les nouveaux personnages dégagent vraiment quelque chose.

Finalement un tome peut-être un peu moins bon que le deuxième mais qui reste très plaisant à lire. L’histoire avance et notre personnage principal évolue bien. On commence vraiment à se rendre compte de la puissance de l’Atrail et c’est tant mieux. Le prochain tome arrivera en septembre, ce qui vous laisse le temps de vous lancer dans l’aventure si vous le souhaitez !

Quelques planches (du tome 1):

Atrail – Auteur : Gorô Taniguchi (scénario) – Akihito Higuchi (dessins)– Éditeur : Doki Doki – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7.50 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome 3 : 3,5/5

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.