Avis Docu bande-dessinée : AC/DC l’énergie du Hard-rock en images.

Toujours pour donner suite à notre partenariat naissant avec les éditions petit à petit, cette fois-ci je vous parle musique. Le domaine de la musique est large. Très large. Concernant cette bande-dessinée, je vais vous parler de rock. Même de Hard-rock. Et quand on parle de Hard-rock, comment ne pas parler de AC/DC ? On ne présente plus ce groupe tant il est connu mondialement. Cependant, il faut avouer que souvent on ne connait pas parfaitement ses idoles. Une recherche sur Google fait parfois l’affaire, néanmoins c’est assez rébarbatif. Une petite BD fera-t-elle l’affaire ?

Synopsis

Ils font vibrer le public depuis près de 50 ans avec les voix si caractéristiques de leurs chanteurs Bon Scott d’abord, Brian Johnson pour la relève – sans oublier les solos de guitare endiablés d’Angus Young. AC/DC, légendes incontestées et ambassadeurs du hard rock depuis 1973, sont de retour sur le devant de la scène depuis peu.

C’est comment ?

Highway to hell, Back in black pour les titres les plus connus, mais qui connait vraiment bien AC/DC ? Thierry Lamy, va nous entraîner au sein du groupe dans les plus secrètes des anecdotes. Personnellement lire une biographie, même avec des anecdotes me fatigue rapidement. L’idée d’un Docu-BD est idéal je dois l’avouer. On a ce sentiment de vivre les aventures d’AC/DC depuis l’intérieur. C’est vivant et très bien dessiné. Le choix des couleurs est parfait. Les transitions sont bien choisies et nous plonge un peu plus dans l’ambiance. Néanmoins je dois le dire, fan du groupe j’ai quand-même découvert que le premier chanteur du groupe n’était pas Bon Scott mais Dave Evans. J’ai dévoré cette bande-dessinée avec une certaine délectation. Un véritable orgasme visuel. Transcendant et réaliste le Docu-BD sur AC/DC est vraiment parfait.

Conclusion

En conclusion fan de rock ou de hard-rock, AC/DC de Thierry Lamy chez les éditions Petit à petit, est clairement fait pour vous. Rien n’est à jeter dans ce Docu-BD. Il faut dire qu’entre anecdotes drôles et tristes, nous sommes embarqués dans la vie du plus grand groupe de hard-rock du monde et c’est un régal.

Découvrez aussi   Gohancast - Episode 6 : Les jeux Nintendo de l'E3, Japan Expo ...
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn