avril

09

Avis comics Tâvutatèt tome 1 : Poursuivie. Une BD pour enfant ?

Par Stommy_Cop

Vent d’Ouest, sous les éditions Glénat, nous propose des BD mêlant humour, aventure, fantastique, science-fiction, jeunesse, roman graphique, grands classiques et nous redonne envie de relire ce genre d’ouvrage un peu étouffé par le raz de marée que peut-être les comics. Aujourd’hui ils nous proposent les aventures de Tâvutatèt (oui on va pas parler du jeu de mot) jeune princesse qui à l’instar de tout adolescent va vouloir découvrir la vie.

Synopsis

Être une momie exposée dans un musée, c’est amusant tant qu’il y a des enfants à qui sourire pendant la journée. Mais au fil des années, plus personne ne visite l’endroit. Et Tâvutatèt s’ennuie. Plutôt que d’attendre la venue de nouveaux touristes, elle rêve de découvrir le monde avec Képabèt, sa loutre et meilleure amie. Si seulement elle pouvait ne plus avoir à dormir dans ce vieux sarcophage, son lit depuis des siècles… Mais sa mère, célèbre pharaonne, lui a formellement interdit de mettre un pied dehors : il ne faudrait pas que les humains découvrent que la princesse Tâvutatèt est bien vivante ! Pourtant, un soir, cette même maman vient la chercher pour s’enfuir. L’inquiétude au fond du regard, l’ancienne Souveraine annonce à sa fille la fermeture imminente du musée et l’arrivée de « Mowlausses », un mystérieux groupe, dont la mission consiste à exterminer les êtres surnaturels. Débute alors un long et trépidant voyage pour notre jeune héroïne. Quittant l’Egypte, elle se rend jusqu’en Angleterre, où elle doit rejoindre un clan de créatures fantastiques pourchassées comme elle, mais pouvant la protéger

C’est comment ?

Pour ceux qui on vu les films : La nuit au musée, vous allez vite sentir la profonde inspiration du premier tome de Tâvutatèt dedans. Une fois la nuit et que le musée est fermé, certaines œuvres prennent vies et pour le coup là c’est les momies. Alors forcément notre jeune princesse va se confronter à sa mère qui pense qu’elle fait tout pour l’empêcher de grandir et de découvrir le monde. Mais comme tout parent qui se respectent ils font tout pour protéger leurs progénitures. Je trouve le sujet bien abordé et comme c’est une BD pour la jeunesse c’est un message qui peut faire comprendre le point de vue toujours conflictuel entre enfant et parent. Le monde égyptien est toujours agréable à découvrir avec les pharaons et leurs dieux. Vent d’Ouest a cette force de faire de l’instruction aux lecteurs sans que l’on s’en rends compte ni que l’on s’ennuie. Les dessins et les couleurs sont chaudes et nous met vraiment dans l’univers et tout cela nous fait apprécier voir aimer Tâvutatèt.

Conclusion

La seule frustration du premier tome de Tâvutatèt : Poursuivie est qu’il se lit vite. On reste sur notre faim et on est déjà dans l’attente de la suite des aventures de notre princesse égyptienne. Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.