mai

04

Avis comics : Mystique femme fatale. Bleue de désir ?

Par Stommy_Cop

Mystique est un personnage très particulier de l’univers X-men et même si elle n’a jamais été le rôle principal dans des films on a toujours le droit d’en voir une version dans chacun des films sur les mutants. Chacun ayant sa propre version de la métamorphe. C’est un personnage intriguant et très sexy il faut l’avouer. Alors, quoi de mieux que de la voir dans un rôle de femme fatale à travers ce comics ?

Synopsis

Ennemie des X-Men depuis toujours, Raven Darkholme, alias Mystique, utilise ses pouvoirs de métamorphe à des fins terroristes. Mais traquée par tous les gouvernements du monde, elle est sauvée par le Professeur Xavier qui lui propose de travailler pour lui comme agent secret. Elle est aidée par un minuscule mutant et Forge, une ancienne flamme, dans des missions de plus en plus dangereuses. Mais peut-on vraiment faire confiance à Mystique ? Par ailleurs, Mystique peut-elle faire confiance à Xavier ?

C’est comment ?

Déjà il faut se dire que c’est un réel plaisir d’avoir Mystique en héroïne d’une histoire et même d’un comics entier. C’est un personnage charismatique qui semble au premier abord dénué totalement d’empathie. Là, les auteurs ont pris le temps de creuser les sentiments de notre mutante et ses pensées. On y aborde une mutante toujours aussi réactive et tranchante. C’est une réédition d’une série de 13 épisodes sortis en 2003 qui sont compilés dans ce Mystique femme fatale. Il faut rappeler le contexte géopolitique de l’époque avec le président Bush parti en guerre contre le terrorisme, après les attentats du 11 septembre. Et surfant sur ce contexte notre héroïne va partir en mission partout dans le monde en agent secret contre terroristes et autre cartels. Les dessins sont sublimes et pleins de couleurs. C’est vif et chaud en même temps et correspond totalement à Mystique. Le titre porte très bien son nom de femme fatale. Les personnages sont de toutes beautés avec des courbes féminines à faire retourner la tête du pape s’il en croisait une dans la rue. C’est malheureusement un one-shot que nous propose Panini, mais qui aurait mérité des suites et c’est la le seul point négatif de ce comics.

Conclusion

Mon cœur bat littéralement bleu à la fin de Mystique femme fatale. J’aimais déjà beaucoup ce personnage, mais de la voir en tant que héros principal d’une aventure c’est vraiment sympa et en plus quand la qualité des dessins, des couleurs et du scénario sont au rendez-vous que demander de plus ?

Ma note : 18/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.