juillet

22

Avis comics Le troisième œil. Acte 1 : La ville lumière

Par Stommy_Cop

Il est rare que je demande à nos partenaire, en l’occurrence Glénat ici, d’avoir certain ouvrage. Je préfère les laisser choisir dont ils ont besoin que je lise et critique. En parlant avec le CM, j’ai vu dans la signature de son mail l’image de garde du comics Le troisième œil. Elle m’a tapé dans l’œil, c’est le cas de le dire, et j’ai demandé si c’était possible de l’avoir. Le travail sur cette cover est juste dingue. Je ne pouvais qu’espérer que la suite soit de même.

Synopsis

Mickaël a le don de synesthésie : il est capable de voir les sons. Son cerveau interprète la musique, il la matérialise sous ses yeux, et les notes et les vibrations prennent ainsi la forme de couleurs et de figures géométriques. Après une soirée de trip pendant laquelle il s’amuse à repousser les limites de sa perception à l’aide de THC, il ouvre par hasard la porte d’un nouvel état de conscience. Son troisième œil s’est révélé. Autour de lui-même autant que de tous les êtres vivants, il perçoit les contours d’auras aux apparences multiples. Instinctivement, il comprend que ces ectoplasmes colorés aux formes improbables traduisent les pensées, les émotions et l’état de santé des personnes qu’ils entourent. Cette dimension nouvelle pour ses sens grise et fascine Mickaël.

C’est comment ?

Je dois dire que dès qu’on ouvre Le troisième œil, on tombe sur une double page de toute beauté. Une vieille rue de Paris avec la Tour Eiffel en fond toute éclairée. Les jeux de lumières sont bluffants et les détails sont tellement nombreux… Rien n’est oublié. Cependant ce n’est pas ça qui fait la qualité d’un comics j’en conviens, mais si le reste suis derrière… Et justement pratiquement toutes les pages sont de cette qualité. On prend des claques de lumière et de couleur pages après pages. Vous en avez un aperçu ci-dessus. Néanmoins il n’y a pas que les dessins et couleurs dans Le troisième œil. Même si cet acte 1 et assez dénué de texte le scénario est vraiment emballant et nous entraîne exactement là ou il doit être. L’histoire prend son temps et on comprend vite que tout se met en place pour les prochains actes. Tout est fait pour nous voyageons à travers les rues de Paris et c’est un voyage magnifique.

Conclusion

Le troisième œil. Acte 1 : La ville lumière, est un voyage extraordinaire tout en couleur. C’est un ouvrage magnifique avec une histoire haletante et surprenante. Véritable coup de cœur. Le seul défaut de ce comics et d’attendre la suite.

Ma note : 19/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.