Avis comics : 47 Cordes première partie. Un bon et long morceau

J’aime sortir de ma zone de confort concernant la lecture de comics ou même de manga. J’ai mes habitudes et mes préférences. Il me faut bien évidement une envie pour me lancer dans un livre, cependant j’adore découvrir des nouveautés. C’était le cas avec Snotgirl et là c’est 47 cordes première partie qui m’a donné envie de me lancer. L’histoire avait l’air totalement prenante. Néanmoins, ce n’est pas trop girly et à l’eau de rose ? C’est bien ce que nous allons  découvrir au travers des 400 pages de ce comics.

Synopsis

Un jour, une métamorphe tombe amoureuse d’un jeune homme nommé Ambroise. Elle peut changer de forme à volonté, mais des questions finissent par la hanter : quel visage doit-elle incarner pour se faire aimer ? Qui doit-elle être pour conquérir sa proie ? Inconscient de l’obsession dont il est l’objet, ignorant la vraie nature de la créature, Ambroise cherche à acquérir une légitimité au sein de l’orchestre qu’il vient d’intégrer en tant que harpiste. C’est alors qu’il rencontre Francesca Forabosco – cantatrice aussi excentrique que renommée – qui va le prendre sous son aile. Elle lui propose un marché. S’il veut obtenir la harpe de ses rêves, Ambroise devra relever 47 défis. Un seul échec, et l’instrument lui échappe…

C’est comment ?

Quand on voit le pavé que peut être 47 cordes première partie, il y a de quoi avoir peur que ce soit trop long. Surtout quand on sait que ce n’est que la première partie. Néanmoins, dès les premières pages on est aspiré par les aventures de Francesca la cantatrice. Autant dans un premier temps on a l’impression qu’Ambroise est le personnage central de l’histoire. Cependant on comprend vite qu’il va être la cible et l’obsession de la métamorphe qui tombe amoureuse de lui. Le problème de notre, véritable, héroïne sera l’absolu rejet qu’elle va subir. A travers la musique et le rêve d’Ambroise, elle va trouver sa faille et enfin entrer dans sa vie. Pour lui offrir une harpe de sa collection, elle va le mettre au défi. Plus particulièrement 47 défis. 47 cordes.

47 cordes première partie est donc un diptyque qui ne va pas se résumer aux deux protagonistes principaux. On va entrer dans un univers ou les clans sont de mises et la psychologie profonde de tous les personnages est bien présente. Les traits de caractères seront approfondis et nous seront embarqué dans un vrai thriller. Vous allez adorer suivre la métamorphe à travers ses différentes transformations et aimer certains de ses personnages. Cependant au fil de l’aventure de la première partie de 47 cordes tout ne sera pas rose et les sentiments seront mis à rude épreuves.

Conclusion

47 cordes première partie est un petit bijou de lecture. J’ai retrouvé le plaisir de lire d’une traite de bon et long morceau de livre. Il ne faut pas avoir peur des presque 400 pages qu’il contient. Rien n’est trop long quand c’est si bien écris et si en plus c’est très bien illustré, pourquoi se priver ? Ma note : 19/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Boutique

Coque Manga

Machine à sous manga

Trottinette-Electrique