Avis Bande-dessinée : Monte-Cristo, tome 1. Le prisonnier.

Si je devais parmi tous les livres que j’ai pu lire, c’est bien le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas. Ouvrage de 1900 pages, je l’ai dévoré plusieurs fois. Cette histoire de vengeance et de rédemption est surement l’une des plus belles aventures que j’ai pu lire. J’étais donc très heureux de recevoir la bande-dessinée Monte-Cristo tome 1, Le prisonnier. L’arrivée de l’éditeur ComixBuro chez Glénat est une excellente nouvelle si c’est pour nous proposer ce genre d’ouvrage. Cependant, 1900 pages réduite en 3 tomes n’est pas trop court ?

Synopsis

Nous sommes à New York en 2005. Tout juste fiancé à Abigail, Sam se voit accusé de terrorisme dans le cadre d’une enquête impliquant la sécurité nationale. Direction : un sinistre pénitencier au large des côtes africaines. Là encore le destin s’en mêle ! Ce n’est certes pas l’abbé Faria du roman que Sam rencontre mais un détenu tout aussi cultivé qui va lui donner de l’espoir et bien plus. Creusant un tunnel depuis des années, il révèle à Sam un passage dans la roche et la piste pour faire de lui, une fois dehors, un homme riche. Ce sera par un coup du sort et une duperie macabre, que Sam parviendra à quitter sa cellule et à regagner l’ouest. Après 15 ans en enfer, Sam n’a rien oublié, ni Abigail, ni le visage de ses conspirateurs.

C’est comment ?

Monte-Cristo et son premier tome, Le prisonnier, est un véritable hommage au livre éponyme d’Alexandre Dumas. Quand on connait le livre et l’histoire il n’y a rien de surprenant dans cette bande-dessinée. Cependant, c’est quand-même mis au gout du jour. On se retrouve dans une Amérique post 11 septembre 2001 et un large parfum de terrorisme permet de transposer cette histoire. On va suivre les mésaventures de Sam et comment il va devenir Monte-Cristo dans ce premier tome. La force de ce premier ouvrage aura été de condenser le premier volume de Dumas en 60 pages dessinées. Néanmoins je n’ai pas eu la sensation qu’il manquait des détails. Les dessins sont précis et les couleurs mettent bien en avant les effets nécessaires. Monte-Cristo, Le prisonnier, a un parfum clairement adulte dans son scénario et son histoire. Il m’a rappelé grandement les aventures de XIII ou même Largo Winch.

Conclusion

Pour conclure, Monte-Cristo, Le prisonnier, est un excellent premier tome. Les fans du Comte vous vous y retrouverez. Pour les autres vous ne pourrez qu’être aspirer par cette histoire et dévorer les pages une par une. Ma note : 18/20

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne