août

31

Test : Vampyr, le jeu qui vous rendra gentil ou méchant ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Vampyr est un jeu PC qui a eu le droit à un portage sur nos chères consoles. Gohan préparant ses vacances aux pays des pyramides (d’ailleurs il en a pas vu une seule à croire qu’elles n’existent pas) il m’a payé obligé à le faire donc. Franchement on a pas une vie facile sous la tyrannie d’un chef pareil au blog. Donc bref, c’est avec l’aide d’un ami, Jordan (pas le basketteur sinon je ne serai pas en train d’écrire pour un blog je l’aurais acheté) que j’ai fait ce jeu en coopération. Et cela a été une expérience riche dans ce jeu ou les choix de bien et du mal sont intéressant, car impactant sur le déroulé de l’aventure.

Synopsis

Vous incarnez Jonathan Reid (qui comme son nom l’indique est mort… Raide ? Non tu l’as pas ?) médecin pour la haute société de Londres. Vous êtes donc raide mort (c’est bon ?) et dans des circonstances très étranges et vous vous êtes transformé en vampire. Et dès le début un groupe secret nommé Priwen va vous traquer, car ils veulent exterminer toutes les abominations de la ville et dans Vampyr forcément même si vous êtes le héros vous n’êtes plus humain. Entre survivre, dans votre deuxième vie et trouver pourquoi et comment vous êtes mort dans la première et surtout vous venger de votre créateur, voilà un jeu qui apporte son lot d’objectif ! En tous les cas on peut dire que l’idée est bonne surtout quand on sait que cela se passe en pleine épidémie de grippe espagnole et la Grande Guerre..

Le bien ou le mal ?

C’est le genre d’attention dans un jeu et surtout dans un RPG, qui me botte parfaitement. Faire des choix qui ont un vrai impact sur votre personnage et votre aventure et de faire le jeu avec Jordan m’a vraiment montré les choix différents que peuvent prendre les joueurs par rapport à tel ou tel situation. Souvent lui à la fin de mission secondaire il tuait les demandeurs de missions pour récupérer les XP et autres items alors que moi je restais ce preux chevalier noir sans âme (un vampire en a plus, regarde Buffy pour comprendre avec Angel) qui était tout mignon et j’étais l’ami de tous. Nos choix différents nous ont amenés chacun dans une aventure différente et c’est vraiment agréable. C’est clairement l’ADN du jeu, faire le bien ou faire totalement le mal et faire sombrer Londres dans le chaos. Si tu n’aimes pas les anglais c’est tentant c’est vrai….

Gameplay

Le gameplay est assez loin d’être parfait dans Vampyr et vous comprendrez vite que dans l’arbre de compétence il vaut mieux améliorer certaines branches que de tout ouvrir. Le plus flagrant c’est dans les combats ou au début vous aurez la sensation d’avoir le choix et de pouvoir combattre différemment, vous allez vite vous rendre compte qu’en fait c’est pratiquement toujours la même chose et que si vous avez le niveau assez élevé, les combats ne sont pas trop difficiles. Personnellement il vaut mieux s’occuper des quartiers et de vos liens avec les PNJ surtout celui qui dirige chaque quartier, un peu comme un maire si vous voulez, plutôt que de vous lancer dans les combats qui ont un parfum de déjà vu.

Ambiance

Bercée par une excellente bande-son, l’ambiance de Vampyr est vraiment parfaite, la musique colle parfaitement aux personnages et on se laisse par moment à écouter et poser sa manette. Etant un vampire le jeu se passe forcément que la nuit et du coup cette ambiance sombre est des plus réussies. On se sent vraiment dans un Londres ravagé par la maladie et les morts de la Grande Guerre. Tous les PNJ ont leurs histoires et leurs secrets que vous pouvez percer à jour si vous le désirez. Et ce n’est pas tout, beaucoup de livres, affiches et autres coupures de journaux vous permettent de faire grandir votre culture générale sur des faits réels et existant. En revanche on notera le peu de PNJ présent dans Londres… Une soixantaine cela fait un peu misère pour une ville de la taille de la capitale anglaise.

Conclusion

Oui c’est vrai Vampyr n’est pas parfait et certains points auraient pu être amélioré comme l’arbre de compétence ou les combats dans leur approche, mais dans l’ensemble cela reste un bon jeu de par son ambiance et de ses choix personnels qui vous feront vivre une expérience différente. Pour ma part j’ai préféré ma fin de jeu de celle de Jordan. A vous de voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.