novembre

02

Test : Valkyria chronicles 4 : Un retour attendu, mais c’est une réussite ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

La licence Valkyria a toujours été gage de jeux vidéo réussi qui avait trouvé son public et toujours apprécié par la presse. Mais avec l’épisode 3 annulé et avec Valkyria Revolution qui avait été raté on pouvait s’attendre au pire avec une suite. Et voilà que Sega sort Valkyria Chronicles 4 sur PC et boum ! Totale réussite un retour aux sources, un succès total. Un jeu adulé et plébiscité par la communauté. C’est donc tout naturellement qu’une fois arrivé sur la Nintendo Switch nous avons le plaisir de le recevoir pour le tester. Après avoir testé un bon nombre de RPG, je me lance dans l’aventure en espérant avoir le même plaisir que sur PC. Alors, déçu ?

Synopsis

Valkyria Chronicles 4 nous plonge dans la seconde guerre d’Europa (oui la ressemblance est assez frappante) où vous serez dans la peau du commandant Claude Wallace et donc à la tête de l’escadron E. L’Empire (contre attaque haha) de la Fédération Atlantique vous donne pour mission une frappe éclair sur la capitale de l’ennemi, l’Alliance Impériale, pour éviter de perdre cette guerre dont l’issue se dessine et ce n’est pas trop favorable.

Gameplay

Je ne commence pas souvent par ce point dans mes tests, je parle du gameplay, mais quand j’ai commencé Valkyria Chronicles 4 (et je découvre la licence) c’est ce qui m’a frappé aussitôt. Des RPG je peux quand même dire que j’en ai fait beaucoup et dans le thème tactical rien ne sors jamais trop du lot et le gameplay reste sans trop de surprise. Mais Valkyria Chronicles 4 nous propose une toute nouvelle approche. J’ai lu que le gameplay est identique au premier épisode, mais quand je vois le succès qu’il a eu cela ne me dérange pas trop et encore moins sachant que je n’y ai pas joué. Le mot tactical prend tout son sens dans ce jeu. La position de vos personnages doit être stratégique, le choix des armes bien réfléchit, le terrain plus qu’étudié car tout est pris en compte pour la défense et l’attaque et l’ennemi ne vous fera pas de cadeau. La profondeur et la verticalité sont prises en compte et c’est vraiment des causes à prendre en compte. Il faudra également ne pas vous tromper dans vos déplacements qui se compte en points et en barre d’énergie, qui une fois vide vous plante là où vous êtes. Et se retrouver face à un canon d’un char ennemi ne vous fera pas forcément du bien je peux vous le confirmer. On est donc bien en 3D dans le combat.

Ambiance

Les personnages sont vraiment attachant dans Valkyria Chronicles 4 et chacun à vraiment une personnalité bien à lui et quand on sait que dans l’escadron plus d’une cinquantaine sont disponible… Le scénario est vraiment agréable est assez surprenant tout comme certains acolytes qui vous réserveront certaines surprises. La mise en scène est vraiment bien faite avec des cinématiques prenantes et visuellement propres. Certes certaines animations on peut leur reprocher leur vieillesse, mais c’est faire la fine bouche qu’on ce le dise. Le côté pastel des graphismes est somptueux. Personnellement j’adore. Les chapitres (au nombre de 18) sont tous bien différents et les approches tactiques seront de ce fait elles aussi différentes. Je n’ai jamais rencontré cette sensation de déjà vu à travers les chapitres faits, ni même les missions. On est totalement bercé et pris dans l’ambiance de cette guerre aidé par une bande-son sublime.

RPG power

Dans tout cela il ne faut pas oublier que Valkyria Chronicles 4 est un RPG et un RPG digne de ce nom! Tout y est pour le plus grand bonheur de notre blogueur belge (sans étoile) préféré Voltxs, une grande diversité de personnage, d’armes et d’aptitudes qui bien sur vont pourvoir évoluer et progresser. Même s’ils restent faibles les snipers ont ma préférence (le guerrier, mais pas trop prêt), les artilleurs sont très pratiques pour détruire de grande zone regroupant des ennemis et puis le char pour les bourrins. Je n’oublie pas l’appuie efficace des Village people heu la Navy pardon (Je vous laisse chercher la référence. Merde je suis vieux). Il faudra en revanche faire très attention à vos personnages, car un personnage mort reste mort et vous ne le reverrez plus du jeu. La dure loi de la guerre, qui amène un côté réaliste au game. La durée du jeu est très convenable et surtout accessible avant d’avoir une lassitude (qui est impossible avec ce jeu). Comptez 60 à 70 heures de jeu. Et la difficulté est vraiment bien dosée et devrai vous poser quelques problèmes.

Conclusion

J’ai clairement eu un gros coup de coeur pour Valkyria Chroniques 4. C’est ce qui se fait de mieux dans le tactical RPG sur Nintendo Switch. Y’a vraiment rien à jeter dans ce jeu. C’est juste parfait. J’aime tellement que je rechigne à le finir pour éviter de me dire que je n’y jouerai plus. C’est tout simplement le meilleur RPG sur Switch que vous avez dans les mains alors insérez-le dans votre console ou téléchargez le, vous ne serez pas déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.