Test : Stellar Blade une vraie bombe en exclue sur Playstation 5

Après Rise of the Ronin, voilà que débarque une nouvelle exclu sur Playstation 5 : Stellar Blade. Un jeu d’action-aventure comme on les aime. Après il ne faut pas se mentir, ce n’est pas parce que c’est un jeu Sony que c’est forcément gage de grande qualité. Je dois dire que je ne me rappelle pas quand ils se sont plantés mais bon. Voyons voir ce que donne cette dernière exclue.

Synopsis

Ravagée par d’étranges créatures à la puissance exceptionnelle, la Terre a été abandonnée, et les derniers survivants de l’humanité ont fui dans une colonie spatiale. Membre du 7e escadron aéroporté, EVE arrive depuis la colonie sur les vestiges désolés de la planète avec une mission précise : sauver l’humanité et reprendre la Terre des griffes des Naytibas, les créatures malveillantes qui l’ont détruite. Cependant, tandis qu’elle affronte les Naytibas un à un, perçant les mystères du passé en explorant les ruines de la civilisation humaine, elle se rend rapidement compte que sa mission ne sera pas si simple. À vrai dire, rien ne semble se passer comme prévu…

C’est comment ?

Cela fait un moment que j’attends un jeu dans le pur style de Devil may cry. De l’action pur et dure avec un soupçon d’aventure et surtout un scénario qui tient la route. À noter que Stellar Blade propose trois modes qui mettent en avant soit les graphismes (Résolution à 30 FPS et 4K natif), soit les performances (Performance à 60 FPS et 1440p) ou le mode de équilibré (50/60 FPS, 4K upscale). Perso, je suis parti sur le mode « équilibré ». Je dois avouer que je n’ai pas regretté mon choix. Le rendu était top. Mais je reviendrai sur la beauté du jeu plus loin. La première chose qui ressort dans le tutoriel, c’est que ce ne sera pas facile comme jeu. En effet, la maîtrise de l’esquive sera primordiale et la contre-attaque tout autant. Néanmoins rassurez-vous, on est loin d’un Bloodborne.

Graphismes

On peut le dire direct, Stellar Blade est une belle claque visuelle. Rien que l’héroïne Eve est juste sublime. Cependant, la modélisation des personnages n’est pas le plus beau. Que dire des paysages à couper le souffle ? J’ai été époustouflé de constater le souci du détail. Il faut avouer que souvent dans les mondes apocalyptiques c’est souvent débris et désert. Alors certes, certains passages sont désertiques. Toutefois, je le redis, mais dans un univers catastrophique on note que tout est cohérent. Rien n’est laissé au hasard et les débris qui traînent collent parfaitement aux endroits visités. La profondeur de champ est remarquable et rien n’apparaît en avançant. On distingue clairement au loin les futurs chemins à emprunter. Le développement visuel de Stellar Blade a été fait aux petits oignions.

Gameplay

Je dis plus haut qu’on n’est pas dans un Bloodborne, néanmoins la difficulté reste présente et corsée. Cela reste saupoudré de Dark Souls. A chaque méchant abattu, vous cumulé de l’expérience et même en cas de mort vous gardé ce bonus gagné. Mais ce n’est pas tout, car en tuant des ennemis vous débloquez des raccourcies, des camps de repos etc. L’épée d’Eve vous servira pour attaquer et pour vous défendre comme d’un bouclier. Pour l’améliorer vous aurez des Exospines et des modules que l’on peut leur greffer. Les Exospines et chaque module ont une caractéristique spécifique. Parfois, ça augmente vos dégâts, remplissent plus vite votre jauge d’énergie, accroissent votre potentiel de coups critiques, décuplent votre résistance aux dégâts, ou améliore l’exécution des esquives. Bref le gameplay de Stellar Blade est soigné comme il se doit.

Conclusion

Pour conclure, Stellar Blade est une vraie réussite. Que ce soit visuellement ou dans son gameplay. Toutefois, sa difficulté pourrait par moment rebuter les plus fragiles d’entre nous (coucou Gohan). Mais l’ensemble fait mouche et ne pourra que vous faire passer un bon moment pendant une trentaine d’heure. Ma note 17/20

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne

 

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.