Test Owlboy : Un jeu de hibou vraiment très chouette

Il y a des jeux comme Owlboy que tu découvres sur l’e-shop de Nintendo et que tu te retrouves à tester sans t’y attendre. Après avoir regardé différentes vidéos et autres visuels je me suis lancé dans l’aventure. Je me posais quand-même pas mal de questions dessus. Encore un simple jeu de plate-forme ? Une bête copie de différents jeux ? Rien de nouveau  ? Avancer sauter et finir le niveau atteindre un boss et passer à l’étape suivante ? Bref j’avais peur de me trouver face à un jeu lambda qui n’a rien de neuf. Au final satisfait ou remboursé ?

Synopsis

Vous incarnez Otus un jeune garçon muet équipé d’une paire d’aile de hibou. En plein apprentissage de ses capacités auprès de son maître on va vite se rentre compte qu’il est plus considéré comme un boulet qu’un futur héros près à sauver l’univers. Mais l’histoire dans Owlboy le fera peut-être devenir ce héros aux yeux de son maître quand des pirates viendront pour détruire leur monde. Aidait dans un premier temps par son meilleur ami Geddie, cette petite équipe va se lancer contre les pirates et essayer de sauver leurs maisons.

Le sprite c’est bon (heu beau)?

On est face à un jeu de plate-forme en 2D, créé à base de sprites. Mais le résultat est vraiment bluffant et je n’ai aucune honte à dire que c’est beau et très coloré. Un soin particulier a été apporté aux décors qui sont animés et très détaillés. On se surprend à s’arrêter de jouer pour regarder voir admirer certains passage. Owlboy se paye même le luxe d’avoir intégré un cycle de jour et de nuit qui n’apporte rien si ce n’est le côté visuel. On a même des effets météorologiques par moment. Tous les niveaux sont bien différents et on peut avoir l’impression d’être perdu aux premiers abords mais ils ne sont pas si vaste que ça une fois le tour fait, mais il faudra du temps et se creuser les méninges pour trouver tous les trésors bien cachés. Et tout ça sur un fond musical très entraînant et très agréable.

Gameplay

Otus a plus d’une corde à son arc et ses différentes facettes vous seront très utiles pour progresser. Forcément il a des ailes donc vous allez pouvoir voler ! Merveilleux hein ? Mais certains passages vous empêcheront de les utiliser comme des chutes d’eau et là il faudra trouver comment passer. Votre héros peut également porter des amis pour augmenter ses chances. Geddie sera armé d’un pistolet qui permettra d’éliminer certains ennemis et plus vous avancez dans l’histoire de Owlboy plus vous aurez d’amis qui vous aiderons. Otus peut également faire des roulades (pratique pour accélérer ou esquiver certains méchants) et tourner sur lui-même. Il y a aussi un côté RPG où vous allez pouvoir faire évoluer Otus en récoltant des pièces parmi les niveaux et en allant dans les boutiques. Des énigmes vous bloqueront par moment mais rien d’insurmontable il faudra bien observer et même les décors qui seront parfois une solution.

Le scénario

C’est également une très bonne surprise. On se laisse embarquer par ce scénario, les surprises et retournement de situation qu’apporte Owlboy. Des passages humoristiques vous feront sourire (moi j’ai rigolais). L’histoire est vraiment prenante et on apprend vraiment pas mal de choses sur l’univers  et beaucoup de secret seront révélés au fur et à mesure que vous avancerez. Des moments tragiques forgeront le caractères de nos amis et le final sera de toute beauté mais chut je vous laisse découvrir tout ça.

Conclusion

Owlboy est clairement une très bonne surprise et un super jeu de plate-forme. On se laisse aller dans l’aventure et on ne lâchera plus la manette. Vous en aurez pour une bonne dizaine d’heures pour le finir, mais pour tout trouver il vous faudra beaucoup plus de temps. Pour le prix je ne peux que vous conseillez d’investir et vous laisser embarquer par cet hibou hyper chouette.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.