avril

23

Test : Kingdom Hearts HD 2.8 : Final Chapter Prologue

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Encore une… Oui encore une compile et aujourd’hui (depuis 2017 je sais, mais c’est aujourd’hui qu’on vous propose notre avis) c’est un remake de la série Kingdom Hearts en HD avec une numérotation en 2.8. Alors qu’on attend l’épisode 3, Square Enix nous fait patienter avec ce portage qui nous permet de passer le temps et surtout de découvrir la licence pour ceux qui n’y avaient jamais joué. Ça tombe bien c’est mon cas, je peux donc découvrir ce Kingdom Hearts 2.8 : Final Chapter Prologue et ses trois jeux et jouer avec Donald, Mickey et les héros de Final Fantasy dans des cross-over totalement WTF et inattendu il faut le dire.

Synopsis

L’univers est tellement multiple, le mélange des aventures, des personnages que le scénario est limite passé à la trappe. Pour bien bien le comprendre il faut avoir bien suivi tous les épisodes et ne pas en avoir trop raté pour éviter de perdre le fil. Et ce n’est pas parce que Kingdom Hearts 2.8 : Final Chapter Prologue est une version 2.8 qu’il n’y a eu que deux virgule huit jeux, mais bien une quinzaine de version sur console de salon et portable. Mais l’essentiel est présent dans cette compilation et l’histoire est facile à comprendre. Il faut tuer le méchant.

Dream Drop Distance

Le second opus de Kingdom Hearts est sorti il y a 10 ans déjà et les fans attendent surement le troisième de pied ferme. Des versions sont quand même sorties entre temps, mais pas de vraies suites et donc l’épisode 3 se fait attendre. Square Enix a donc décidé de sortir sur PS4 3 jeux qui nous font Kingdom Hearts 2.8 : Final Chapter Prologue en y ajoutant les moutures des consoles portables et particulièrement Dream Drop Distance de la 3DS malheureusement même si cet épisode est une réussite il faut bien avouer que malgré le HD, cela fait un peu mal aux yeux niveau qualité et le gameplay, parfait sur la console tactile Nintendo, l’adaptation sur la console de salon apporte des manques évident même pour les joueurs qui n’avaient jamais joué à cette version. Mais cela ne gâche pas l’histoire très intéressante qui est bien ficelée. Si on oublie les paysages vide et le gameplay qui n’est pas toujours évident on passe un bon moment dessus.

0.2 Birth By Sleep – A Fragmentary Passage

J’ai bien aimé cet épisode, je pense même que c’est le meilleur de Kingdom Hearts 2.8 : Final Chapter Prologue, surement parce que ce chapitre est assez court (environ 6 à 7 heures) et quand on a 3 jeux orienté RPG ça fait du bien d’en finir un sans y passer 100 heures. Au-delà de cela c’est un jeu ou le côté RPG (coucou Voltxs) est délaissé pour laisser place à l’action. Visuellement c’est très propre et Aqua (rien à voir avec le groupe hein) se trouve dans le monde obscur et vous allez devoir tout faire pour retrouver le monde de la lumière. 0.2 Birth By Sleep – A Fragmentary Passage est assez simple et les énigmes pas bien difficiles. C’est vraiment un pur fun et agréable entre deux RPG.

X Back Cover

Ne connaissant pas la licence comme dit dans mon introduction de ce test, Kingdom Hearts 2.8 : Final Chapter Prologue nous donne en dernier tout simplement un film d’animation qui met en scène le Maître des maîtres avec ses acolytes au nombre de six. Ce film nous explique le pourquoi des guerres et comment les maîtres se sont déchirés. Un peu le Games of Thrones de Kingdom Hearts pour simplifier le truc. C’est graphiquement très beau et on se laisse bercer pendant plus d’une heure à découvrir cette aventure. A regarder sans soucis.

Conclusion

C’est une bonne compilation dans son ensemble que nous propose Square Enix avec Kingdom Hearts 2.8 : Final Chapter Prologue qui se conclu avec un petit film qui nous promet un épisode trois de toute beauté. J’ai aimé découvrir enfin cette licence et j’ai hâte de me frotter au futur aventures de Donald et ses amis!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.