Test KAO the Kangaroo, le retour du jeu de plateforme

Je lis beaucoup de mangas mais je joue encore à quelques jeux vidéo même si mon appétit s’affaiblit mois après mois. J’ai de moins en moins de hype pour certains jeux vidéo, du coup j’essaye d’être patient ou de découvrir de nouvelles licences même si souvent, je suis déçu. Mais aujourd’hui je vais surtout vous parler d’un jeu vidéo qui a première vue devrait me plaire : KAO the Kangaroo. C’est un jeu de plateforme 3D à l’ancienne (un peu comme Crash Bandicoot), c’est typiquement le genre de jeu que j’adorais il y a 20 ans, alors pourquoi pas s’y replonger ? L’histoire est simple : vous allez incarner Kao le kangourou, voyagez à travers le monde pour retrouver votre père et en apprendre plus sur vous même.

J’aime bien ce genre de jeu car c’est hyper simple à première vue. Que vous soyez un adulte ou un enfant, vous allez pouvoir prendre du plaisir sur KAO the Kangaroo. En déambulant de niveau en niveau, en fracassant des coffres et des ennemis, en récoltant des pièces, vous allez rapidement prendre plaisir à travers ce gameplay. C’est très simple à prendre en main. L’univers et particulièrement la direction artistique très cartoonesque est plaisante.

KAO the Kangaroo : un jeu simple et accessible

KAO the Kangaroo c’est typiquement le genre de jeu sympa et accessible qui devrait plaire au grand public. J’y retourne souvent d’ailleurs. J’y joue pas forcement des heures et des heures, mais j’évolue petit a petit dans l’univers. Comme je le disais, c’est un gameplay simple, un univers facile à prendre en main. Du coup tu peux te permettre de faire des pauses (pas obligé de se remémorer les nombreuses techniques ou l’histoire). Alors oui c’est accessible, peut être un peu trop parfois. Seuls les boss vont vous donner un peu de fil à retordre. Mais d’un côté, tant mieux, j’aime pas me prendre la tête donc ça me correspond bien.

Au fur et à mesure de l’aventure, nous allons avoir de nouvelles techniques (des gants avec du feu, de la glace…) en dehors de ça, le gameplay est vraiment simple : double-saut, attraper, lancer des projectiles, fracasser le sol avec ses fesses. C’est très simple mais c’est suffisant pour ce type de jeu finalement. Que dire de plus ? Pas grand chose finalement si ce n’est que KAO the Kangaroo n’est pas une grande surprise donc son genre, mais malgré tout il réussi la mission qu’on lui donne : un jeu divertissent nous replongeant dans un gameplay simple et efficace comme c’était le cas il y a 20 ans. Ma note : 15/20. Le jeu KAO the Kangaroo est disponible au prix de 35€ frais de port inclus.

Découvrez aussi   Preview LEGO Jurassic World, une nouvelle licence qui risque de cartonner !
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne