Test : Gungrave G.O.R.E.. Un jeu vraiment sale mais défouloir ?

Gungrave G.O.R.E. m’avait laissé un goût d’amertume quand je l’ai testé à la Paris Games Week. En effet, abrutis par le son j’avais eu du mal à apprécier le jeu. Avec le recul je me suis dit que j’avais mis le son trop fort dans le casque, que je n’ai pas pris assez le temps pour apprécier. Néanmoins, ayant pris la partie en milieu de niveau cela n’aidait pas pour comprendre le gameplay. J’avais donc hâte de pouvoir y jouer chez moi et de me faire enfin une vraie idée sur le défouloir proposé. Gungrave G.O.R.E. est-il une déception au final ?

Synopsis

Gungrace G.O.R.E. est une histoire de vengeance, d’amour et de loyauté dans lequel vous incarnez Grave, un malfrat revenu d’entre les morts et l’anti-héros dur à cuire. Vous allez combattre un cartel composé de 4 dirigeants est responsable du trafic d’une drogue dévastatrice pour l’homme appelé le SEED et que la dernière raffinerie se trouve sur une île entièrement sous leur contrôle.

Premières impressions

On peut le dire, pas de temps mort. Dans Gungrave G.O.R.E. on plonge directement dans l’action. Après une très belle cinématique ou le héros explose tout on enchaîne avec un premier niveau qui va nous expliquer le gameplay. Tambour battant ça va défourailler aussi sec. Néanmoins, j’ai vite ressenti la lourdeur du héros à déplacer. Il faut avouer que son arsenal a de quoi ralentir le plus Rambo des Rambo. On voit également les inspirations des plus grands beat them all connu comme Devil may cry pour n’en citer qu’un. On se fait vite enchaîner entre les phases de gun et solliciter grandement la manette.

C’est comment ?

Après quelques heures de jeu une chose va vite vous frapper. C’est répétitif. Cependant c’est souvent le cas dans ce style de jeu. On sait à quoi s’attendre, néanmoins malgré les niveaux enchaînés c’est toujours les mêmes choses qui se suivent. La lourdeur de notre anti-héros se fait quand-même bien sentir et on sent qu’il tire sa peine. Toutefois, Gungrave G.O.R.E. s’assume totalement dans son clin d’œil de beat them all de l’époque ou diriger des personnages lourds et des actions répétitives était ce que cherchait les joueurs. De ce point de vue là, c’est totalement réussi. On est typiquement dans le pur style de jeu défouloir attendu et recherché. Graphiquement l’ensemble reste très propre même si cela manque de profondeur. J’ai beaucoup aimé les effets d’explosions et de destructions. Un peu de chute de framrate mais rien de méchant.

Invincible ?

C’est un peu la question que je me suis posé en jouant à Gungrave G.O.R.E.. En effet, malgré les ennemis qui défilent il va être difficile de mourir. Pas du fait d’être immortel mais, vous allez trouver très souvent de quoi vous revigorer et le fait de tuer vous aidera également. Toutefois, cela donne la sensation d’être invincible et nous donne pas spécialement le besoin de se cacher. Ce sentiment de puissance est un peu dommage, néanmoins face aux quatre boss il faudra être moins bourrin et plus tactique. Vous allez pouvoir faire évoluer vos armes et ainsi les monter en puissance. Cependant, je n’ai pas vu beaucoup de différences. Alors sois les ennemis sont de plus en plus forts sois l’effet de puissance est cheap.

Conclusion

Pour conclure, Gungrave G.O.R.E. est et restera un excellent défouloir. Fort d’un gameplay simple et basique il ravira les puristes du genre. Cependant je ne suis pas sur qu’il saura attirer un nouveau public. Toutefois, c’est typiquement le genre de jeu ou aime revenir juste pour un niveau rapide et se défouler. Ma note : 13/20

Découvrez aussi   Test A plague tale : Requiem. Le retour du diamant made in France
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn