juin

29

Test Jaybird X2

Par Didjason

Jaybird-Logo-DarkBG

La marque Jaybird ne vous est sans doute pas familière, c’est sans doute normal, la marque n’officie pas dans le monde du gaming mais elle a toute sa place dans le High-Tech mais destiné au sportifs. Présente depuis maintenant 2 ans 1/2 sur le secteur, la marque s’était distinguée avec les Jaybird Bluebuds X. Depuis, la marque n’avait pas sorti de nouveaux écouteurs, jusqu’à ce que débarquent les Jaybird X2.

Au premier abord, on peut pas réellement parler de révolution, les Jaybird X2 reprenant pour beaucoup le design des Bluebuds X, mais on notera tout de même de belles améliorations de style. Fini le côté brillant des écouteurs, et place au mat, qui est du plus bel effet. Le nombre de couleur disponible est aussi appréciable puisque pas moins de 6 couleurs sont disponibles. Jaybird a également améliorer le confort et le maintient de ses nouveaux X2 en proposant en plus des 3 tailles d’embouts en silicone, 3 tailles d’embouts en mousse résiliente. J’y reviendrai.

Mais avant toute chose, petit tour d’horizon du packaging et de son contenu. Et là, il faut dire que Jaybird n’a pas lésiné sur les moyens et on peut dire que les Jaybird X2 sont dans un véritable écrin. Mais plutôt des grandes phrases, je vous laisse découvrir l’unboxing en photos.

Une fois les écouteurs déballés, il faut maintenant passer à l’assemblage pour pouvoir les utiliser. Il faut donc installer les petites ailettes fournies, qui viendront se caler dans votre oreille pour assurer un maintient renforcé des écouteurs. Ensuite, il faudra choisir entre embouts silicone ou mousse, chacun choisira bien sur ce qu’il préfère et surtout en fonction du confort apporté. Je reviendrai sur mon choix plus tard.

Les écouteurs sont donc en plastique dur et recouvert d’un revêtement “soft touch” ce qui les rend très agréable au touché, et comme je l’indiquais plus haut, ils sont disponibles en 6 couleurs, de quoi les faire matcher à merveille avec votre tenue de sport préférée. Le câble reliant les 2 écouteurs fait environ 55 cm de long et peut être réduit à volonté grâce à des petits clips. On retrouvera également une télécommande sur le câble avec 3 boutons, 2 pour monter-avancer/baisser-reculer le son/piste d’écoute, 1 pour mettre en pause/lecture/décrocher et un micro, pour les appels.

Les Jaybird X2 sont dépourvus de sens, les écouteurs peuvent être installés indifféremment à droite ou à gauche, en fonction du sens des ailettes. Tout dépend finalement du côté où vous souhaitez avoir la télécommande. Jaybird annonce également une autonomie de 8h, ce qui parait énorme quand on voit la taille des écouteurs et leur poids réduit, 26 g sur la balance. Pour la recharge, une prise micro-USB est dissimulée et située sous une petite trappe à l’arrière de l’écouteur, située à proximité de la télécommande. On pourra se servir du câble fourni par Jaybird mais tous les câbles micro-USB feront l’affaire.

Et le confort ? Il est bien là. Même si il m’aura fallu 4/5 sorties running avant de trouver mon réglage pour ces Jaybird X2, je dois dire que je suis conquis par le confort de ces écouteurs. Et pas uniquement par le confort physique, mais également par le confort acoustique. Pourquoi autant de temps avant de trouver le bon réglage ? Parce que faire le montage et le réglage quand on ne court pas c’est simple, et même si les écouteurs tiennent bien quand on est inactif, c’est une autre histoire quand on se met en mouvement et que les premières gouttes de sueur viennent ajouter un peu de glissant à tout ça. J’étais d’abord parti sur les embouts en silicone, qui pour moi étaient ceux qui tiendraient le mieux, mais avec la sueur, j’avoue que leur confort devient, pour moi, un peu plus relatif… Idem pour les ailettes, j’avais pour commencer pris les plus courtes qui à mon sens tenaient déjà très bien en place. Bref, autant vous dire que j’ai fini la première séance avec les écouteurs dans ma poche, là où j’avais le moins de chance de les perdre.

Retour chez moi et changement d’ailettes, pour prendre la taille au-dessus, nouvelle sortie running, c’est mieux mais c’est pas encore ça. Pour la sortie suivante, je décide de réduire la taille du câble qui à mon goût bougeait trop. Nouvelle sortie, j’approche de la vérité mais il y a toujours un petit truc qui me gène. Je décide de passer sur les embouts en mousse, qui réagissent un peu comme les bouchons antibruit, il faut les écraser légèrement, insérer les écouteurs et la mousse reprend son volume d’origine pour épouser la forme du conduit. Nouvelle sortie et cette fois-ci c’est la bonne, ou presque, batterie vide au bout de 20 minutes, j’ai juste oublié de la recharger après tous les tests réalisés… Bref, à la 5ème sortie tout est paré, j’ai même remis le câble dans sa longueur maximale. Et là c’est que du plaisir, les écouteurs ne bougent pas, leur poids plume se fait oublié.

Mise en place embout mousse

Pour le son, je suis aussi agréablement surpris. Jaybird ne fait vraiment pas les choses à moitié et c’est tant mieux, il n’y a rien de plus désagréable que de courir avec des écouteurs qui crachent dès que l’on monte un peu le son. Ici rien de tout ça, le son est assez équilibré et ne souffre pas d’aiguës trop prononcés ou de graves délaissés ou poussés à outrance. Bien au contraire, le son est clair et bien balancé grâce à des fréquences de réponse bien harmonisées. Il devient très agréable de s’entraîner avec ces écouteurs et même de s’en servir au quotidien, en tant que casque musical ou kit bluetooth. Attention cependant si vous utilisez les écouteurs mousses, ils offrent une isolation des sons extérieurs poussée qui pourraient s’avérée un peu dangereuse pour une utilisation urbaine, pensez à regarder autour de vous.

Pour terminer, la connexion bluetooth est impeccable, peut importe où vous rangez votre smartphone/baladeur, les écouteurs offrent une très bonne accroche du signal bluetooth et les microcoupures sont quasi inexistantes et lorsqu’elles se produisent, le casque récupère le signal en moins de temps qu’il faut pour le dire.

Vous l’aurez sans doute compris, les Jaybird X2 m’ont conquis et ce dès la 1ère utilisation. Seul petit bémol, leur prix, proposés à 181.99€ sur Amazon, ils sont parmi les plus chers du marché. Mais très honnêtement, vu les prestations de confort et de qualité d’écoute, ils valent le coup.

Une réponse à “Test Jaybird X2”

  1. Stommy_cop dit :

    Merci pour ce retour. Effectivement je ne connaissais pas non plus cette marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.