Test DRIFTCE, une simu exigeante

DRIFTCE est une nouvelle licence (anciennement connu sous le nom de DRIFT21), un jeu de course spécialisé dans le drift et dans le tuning. On va pas se mentir, c’est clairement un truc qui me plait et me fait penser à d’excellents jeux les Need For Speed de l’époque. J’étais emballé à l’idée de découvrir DRIFTCE. D’abord disponible en Early Access Steam (il y a 3 ans), le jeu débarque dans une version complète sur PS5 et Xbox Series (contenant donc les différentes pistes, les différents véhicules…).

DRIFTCE : la mécanique au cœur du jeu

Dans DRIFTCE, vous commencerez votre aventure dans un garage avec une modeste Mazda MX5. À partir de là, vous pourrez vous plonger dans l’aspect mécanique du jeu. Les premiers défis consistent à acheter et installer différentes pièces manquantes pour optimiser votre voiture. Vous devrez également tester vos modifications sur un dynamomètre pour vous assurer que votre voiture est prête pour la course. Cette dimension mécanique est un élément essentiel de DRIFTCE et offre une expérience réaliste et détaillée de la préparation des voitures de drift. Vous pouvez clairement construire un moteur en partant de 0. C’est intéressant mais pas forcement évident, ça manque parfois d’aide et la précision du joystick est parfois catastrophique ce qui peut rendre le procédé clairement moins plaisant…

Mais le drift avant tout

Dès le début du jeu, vous aurez accès à une piste ouverte où vous pourrez relever des défis de conduite. Ces défis vous demanderont d’effectuer des drifts et des clipping (frôler des obstacles) pour obtenir des points et remporter des coupes. Au total, il y a 15 coupes à obtenir sur le premier circuit, et leur réussite vous permettra de débloquer de nouvelles pistes. Avec un total de 260 défis répartis sur 14 pistes, DRIFTCE offre un défi stimulant pour les joueurs qui cherchent à maîtriser l’art du drift. Mais mon premier problème débarque très rapidement. Le gameplay n’est pas évident à maitriser, il va falloir plusieurs heures pour bien maitriser les drifts et ça peut être très rapidement frustrant.

Tu aimes le tuning ? tu vas aimer DRIFTCE !

Le garage de DRIFTCE offre une multitude d’options de personnalisation pour les voitures. En réussissant les 55 défis proposés dans le garage, vous gagnerez de l’argent virtuel pour acheter des pièces telles que des boîtes de vitesses, des moteurs, des suspensions, des freins, des jantes, des pneus et même des pièces de carrosserie. Ces défis de garage vous mettront au défi d’installer les pièces appropriées sur des voitures spécifiques avant de les envoyer au dynamomètre.

DRIFTCE propose également un mode multijoueur où vous pourrez affronter d’autres joueurs dans des courses de drift. Le but est d’obtenir le meilleur score de drift tout en évitant les collisions. Ce mode de jeu ajoute une dimension compétitive et divertissante, notamment lorsque plusieurs joueurs se rejoignent pour des courses en ligne.

DRIFTCE est une simulation de course de drift réaliste et captivante, qui a su évoluer depuis ses débuts en early access. Avec ses circuits variés, ses voitures de marques réputées et son aspect mécanique approfondi, le jeu offre une expérience immersive pour les amateurs de drift et de mécanique automobile. Bien que la version PC offre une meilleure jouabilité, la version console de DRIFTCE offre un contenu étendu et ravira les passionnés qui souhaitent passer des heures à personnaliser et à perfectionner leurs voitures de drift.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.