octobre

23

Test Crash Bandicoot 4 : It’s About Time, un retour triomphant ?

Par GohanBlog

C’était clairement l’un des jeux que j’attendais le plus en ce mois d’octobre. Crash Bandicoot, c’est d’ailleurs l’une des licences que j’affectionne le plus. Elle me rappel d’excellents souvenirs vieux d’il y a 20 ans déjà… à l’époque sur PS1. Typiquement le jeu de plateforme parfait. Loin d’être facile, loin d’être parfait dans sa précision de gameplay, mais tellement cool et fun. J’adore l’univers, j’adore crash et j’adore les jeux de plateformes. Du coup, c’est le combo parfait pour Crash Bandicoot 4 non ? Disponible depuis le 2 octobre sur PS4 et Xbox One, découvrez mon avis. 

Crash est de retour pour mon plus grand plaisir. A l’époque, c’était déjà un jeu difficile, d’ailleurs récemment, via le remake de Crash Bandicoot (contenant les 3 premiers épisodes) nous avons tous eu l’impression de jouer à un jeu de plateforme difficile. Mais je pense sincèrement que le niveau d’avant était plus élevé. Alors d’un côté les niveaux peuvent parfois être compliqué, d’un autre côté le gameplay se montre parfois hasardeux… Y’a t’il du changement de ce côté ? Absolument pas. C’est à la fois positif et négatif. J’ai pas eu l’impression de devoir me réhabituer au gameplay, mais je trouve parfois dommage d’avoir toujours cette sensation en main d’imprécision. Mais Crash Bandicoot 4 apporte son petit lot de nouveautés, avec la possibilité par exemple de jouer d’autres personnages ce qui apporte un gameplay différent (pour attaquer par exemple ou se déplacer). Graphiquement le jeu est vraiment très sympa, l’univers est coloré, l’ambiance est bonne, c’est un plaisir de visiter les différents mondes. Personnellement je suis sous le charme de ce quatrième épisode. C’est propre, c’est beau, c’est cool. C’est du Crash Bandicoot ! 

Le gameplay lui comme je disais est similaire aux précédentes aventures. Vous allez rapidement le prendre en main. Mourrir régulièrement, trop régulièrement ? En tout cas c’est mon cas, mais sans rage et ça c’est cool. Dans les premiers niveaux c’est plutôt facile à exécuter, mais plus on avance dans l’aventure et plus c’est compliqué. Il va falloir clairement maitriser Crash parfaitement et connaitre le niveau par coeur pour faire du 100%. Heureusement, pas besoin de faire du 100% ou ne pas mourir pour aller au niveau suivant. D’ailleurs, gros point fort du jeu, il propose une grosse rejouabilité (avec la possibilité de le jouer avec un autre personnage, de récupérer l’ensemble des caisses et des diamants… de quoi y passer de nombreuses heures). Pour terminer le jeu il faut compter une bonne dizaine d’heures. Perso je suis un peu plus lent, je meurs souvent faut dire haha. En bonus, Crash Bandicoot 4 propose aussi un mode multijoueur local (en tour par tour) mais également un mode N’Versé, donnant la possibilité de jouer au niveau en mode miroir (inversé donc).

J’ai clairement passé un bon moment en jouant à Crash Bandicoot 4. Je pense le lancer régulièrement pour me perfectionner et récolter si j’en ai le courage quelques trophées ! Vous étiez fans de l’univers Crash Bandicoot ? Foncez, vous allez adorer ! Vous aimez les jeux de plateforme ? Foncez ! Crash Bandicoot 4 est dispo au prix de 52 euros frais de port inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.