Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gamescom 2016 : Battlecrew Space Pirates

Battlecrew Space Pirates

Durant la Gamescom, on a pu mettre la main sur le petit dernier de chez DontNod, à savoir Battlecrew Space Pirates ! C’est un jeu style shooter en 2D ultra « punchy » – très réactif et vif. Bref un bon shooter qui pète dans tous les sens comme on les aime.

Au niveau de la démo, on a pu jouer online en PVP 4 contre 4. Quatre sur le stand à la Gamescom, et 4 dev tranquillement posés à Paris.  Après un bref tutoriel pour la prise en main, on a direct commencé une partie et c’était le kif complet. C’est rapide, ça tire dans tous les sens. On prend du plaisir immédiatement avec le jeu. De plus chaque personnage a ses propres caractéristiques atouts/inconvénients.

Pour les capacités des personnages, certains sont plus lents, plus rapides, récoltent l’or plus vite, peuvent faire des murs, sont meilleurs au corps à corps, peuvent poser des pièges, peuvent s’échapper à toute allure, etc… bref il y a pas mal de choses à découvrir, mais surtout à combiner. Car si on joue en équipe et que l’on combine bien ses capacités, ça va rendre vraiment pas mal. A mon avis, les équipes qui s’entendent bien vont mettre de méchantes fessées aux nouveaux venus !! Ce qui est sympa avec ce style de jeu c’est la possibilité de jouer plusieurs personnages différents et de devoir donc s’habituer et connaitre les différentes techniques afin d’être le meilleur.

Battlecrew Space Pirates s’annonce vraiment bien, et en plus c’est fait par un studio français, que demandez de plus ? Je pense que l’on va suivre le jeu de près sur le blog et on attend d’en savoir plus ! Pour le moment le jeu est prévu uniquement sur PC, bientôt en accès anticipé sur Steam !

Facebook
Twitter
LinkedIn

0 réponse

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.