Dragon Ball Super tome 16 – Avis manga

Je suis comme un enfant a chaque sortie d’un nouveau tome de Dragon Ball Super. Je l’attends impatiemment, il débarque, je le dévore et j’attends le suivant ! Après un arc Moro vraiment intéressant, un nouvel arc démarre avec un nouveau méchant : l’arc Granola. Ok le nom peut faire rire, mais le personnage est vraiment charismatique même si a première vue il ne semble pas si méchant que ça. Pourquoi ? Nous allons le découvrir dans ce tome 16 de Dragon Ball Super. C’est effectivement l’occasion pour le lecteur d’en apprendre plus sur l’histoire (et son passé) de Granola. Il semble avoir été élevé par un grand père adoptif, un Namek (oui !). Granola a une haine profonde pour Freezer et son armée qui jadis a attaqué sa planète natale. Il possède aussi une haine contre les saiyens puisqu’à l’époque, ce sont eux (sous les ordres de Freezer) qui ont attaqués cette planète.

La haine de Granola pour les saiyens

Son but ? se venger tout simplement. Pour ça, il est prêt à tout ! Quitte a désobéir à son grand père qui semble sur le point de mourir. Quand d’un côté nous découvrons nos deux héros, Goku et Végéta s’entrainer avec Whis et Beerus, de l’autre nous découvrons Granola bouillir a l’intérieur de lui contre Freezer et le peuple saiyen. Végéta essaye clairement de copier et maitriser la technique de destruction de Beerus, ce qui est assez fou car ça relève du niveau des dieux de la destruction. De son côté Goku essaye de maitriser, temps bien que mal, le réflexe transcendantal permanent sans avoir besoin de se transformer donc sans dépenser inutilement de l’énergie.

Encore une fois la lecture est hyper plaisante. Je trouve le dessin très sympa et j’aime beaucoup le design de Granola par exemple. En apprendre plus sur lui, sur sa planète, sur la haine qu’il peut ressentir envers Freezer et le peuple saiyen (ce qui peut se comprendre). Tout ça est vraiment intéressant quand on aime la licence Dragon Ball. Comprendre également comment Granola arrive à devenir si puissant si rapidement. Tout est expliqué, bien expliqué et semble un minimum logique. L’affrontement entre Goku, Vegeta et Granola s’annonce très agréable, j’ai hâte de voir ça. J’ai aussi hâte d’en apprendre plus sur les saiyens présents à l’époque sur cette planète. Encore quelques questions mais surtout beaucoup de réponses en attente. Comme d’habitude, le mélange d’informations, d’humour et d’action est bien dosé, c’est ce qui fait le succès de la licence depuis si longtemps.

Quelques planches du tome 16 (attention ça spoil du coup) :

Dragon Ball Super – Auteurs : Toyotaro et Akira Toriyama – Éditeur : Glenat – Type : Shōnen

Chaque tome est disponible au prix de 6,90 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 18 / 20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne