septembre

24

Critique manga : Hell’s Kitchen tome 1

Par GohanBlog

Hell-Kitchen-manga

Une critique d’un manga, ça fait quelques semaines qu’il y en a pas et je compte bien rattraper mon retard. J’ai d’ailleurs une tonne de mangas à lire, et donc une tonne de critiques à écrire. Hell’s Kitchen est un manga qui m’interpelle suite à l’évent de la Japan Expo. Je vous laisse comme toujours dans un premier temps découvrir le synopsis de ce manga :

Synopsis :

Dogma est un démon qui veut dévorer l’âme du plus grand cuisinier. Mais jusqu’ici, les âmes qu’il a dégustées étaient remplies d’orgueil, d’ambition et d’égoïsme. Il décide alors de créer ce grand cuisinier sur mesure ! C’est ainsi que Dogma entre dans la vie de Satoru, un garçon banal qui ne s’intéressait pas à la cuisine jusqu’alors. Mais Satoru ne va pas se laisser dévorer sans réagir !

Satoru Moriya, collégien incapable de faire cuire un oeuf, voit apparaître dans sa vie Dogma, cuisinier des enfers, dont le but est de dénicher le mets le plus apprécié des abîmes : une âme d’authentique chef cuisinier. Comme il n’en trouve pas à son goût, il décide de transformer Satoru en grand chef cuistot… afin de le manger ! Quel sort Satoru connaîtra-t-il ?!

Mon avis : 

Le scénario est franchement sympa, un manga qui a pour sujet principal la cuisine, ce n’est pas souvent le cas et c’est franchement bien réussi. Ici on retrouve un jeune étudiant assez lambda qui se demande d’ailleurs quoi faire plus tard, quel métier choisir … Ça c’était avant que le démon Dogma (plutôt stylé pour un démon) prenne possession de son corps et de son esprit. Dogma est un démon qui adore la cuisine et pour se nourrir, il dévore l’âme des meilleurs cuisiniers, au final il possède toutes les connaissances de ceux-ci,  du coup c’est un excellent cuisinier. Mais n’aimant pas la routine, il décide de former une personne complètement novice à la cuisine pour en faire un excellent cuisinier, c’est la qu’intervient Satoru sans le vouloir.

INT_HELLSKITCHEN_01_FR_PG041_080.indd

HELL’S KITCHEN ©2010 Gumi AMAZI  / Mitsuru NISHIMURA / Kodansha Ltd.

Dogma prend donc possession parfois du corps de Satoru pour l’exercer à la cuisine, et bizarrement Satoru prend gout à ça, même s’il cherche à tout prix à dégager Dogma, à vivre et à ne pas mourir tout simplement.

Le scènario est plutôt bon, et pour le moment j’adhère bien à ce premier tome. Graphiquement c’est plutôt sympa, sans être exceptionnel mais sans être mauvais, c’est sympa. La lecture est vraiment plaisante, du coup j’ai hâte de découvrir la suite …

Hell’s Kitchen est disponible au prix de 6,51 € frais de port inclus par tome

0 réponse à “Critique manga : Hell’s Kitchen tome 1”

  1. aquab0n dit :

    Ça m’a l’air bien original et bien barré, ta critique m’a donné envie de lire ce manga 🙂

  2. Akira dit :

    Intéressant, c’est pas le genre de shonen manga que l’on a l’habitude de voir. Entre deux anime il faudrait que je look les 2 premiers tomes pour en parler avec ma communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.