mai

06

Critique e-cinéma : Les enquêtes du département V Délivrance

Par Didjason

Les enquêtes du département V Délivrance

Le service de e-cinéma se développe de plus en plus et je trouve que ce genre de plateforme est vraiment très intéressant. Tout d’abord cela permet de rester chez soi et de profiter quand même de films assez récents. Les tarifs sont assez attractifs et seront toujours moins chers que des places dans nos chères salles obscures. Ce service est également idéal pour les films à budgets plus limités, ce qui est souvent le cas des films indépendants et/ou étrangers. C’est le cas du troisième volet des Enquêtes du département V : Délivrance que j’ai eu l’opportunité de voir dernièrement.

Synopsis : Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargée des dossiers non élucidés, les années ont passé… L’imprévisible Carl Mørck, Assad, son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, leur secrétaire, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?

avis Les enquêtes du département V Délivrance

Nouvelle enquête pour le Département V, et au combien mystérieuse. Qui est l’auteur de ce message écrit en lettres de sang et datant de plus de 8 ans ? Il n’en faudra pas plus pour attiser la curiosité d’Assad et le pousser à sortir l’inspecteur Carl Mørck de son isolement après les événements dont il a été victime et qui lui ont laissé des séquelles psychologiques profondes. C’est sans compter les sollicitations répétées et la persévérance dont fait preuve son assistant Assad qui réussi à faire sortir l’inspecteur Mørck de chez lui et prendre l’enquête en main. Cette enquête emmène les 2 enquêteurs dans les highland danois où une communauté très croyante et qui ne laisse personne entrer dans les affaires de la communauté et encore moins la police. Nos 2 enquêteurs se retrouvent donc à enquêter sur une disparition d’enfants inexpliquée au sein d’une communauté ou tout le monde garde le silence au risque de ne jamais revoir les enfants vivants.

Aussi bien réalisé que les 2 précédents volets des Enquêtes du Département V, Délivrance nous entraîne une nouvelle fois dans une enquête sombre, sur fond de religions et de non-dits. Les 2 acteurs principaux sont vraiment habités par leur personnage et l’immersion dans l’enquête et l’intrigue n’en est que plus intense et réaliste.

Les enquêtes du département V

Encore une fois j’ai vraiment pris plaisir à suivre cette nouvelle enquête du Département V. L’inspecteur Mørck et Assad ont 2 personnalités fortes qui s’opposent parfois mais forment au final un duo d’enquêteurs hors paire où l’un vient toujours épauler l’autre pour avancer l’enquête, leur assistante vient égayer et donner un peu de légèreté dans ces enquêtes sombres.

Disponible en e-cinéma dès le 5 mai, je vous conseille vraiment de voir ce film. Et si vous n’avez pas vu les 2 premiers volets, vous pouvez y aller sans hésiter. Retrouvez d’ailleurs mon avis sur le 1er épisode ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.