juillet

09

Critique comics : Batman tome 1 – La cour des hiboux

Par GohanBlog

critique-batman-cour-des-hiboux

Scénario: Snyder Scott – Dessin: Capullo Greg

Nouvelle critique comics sur le bloc,  on retrouve mon super-héros préfèré : Batman ! J’adore ce super héros,  il est tellement classe,  il a tellement de charisme et l’univers autour du personnage est vraiment intéressant. Cette fois ci je vous propose de découvrir mon avis sur le premier tome de Batman – la cours des hiboux. Soyons clairs, dès le début de cette critique, ce premier tome est très bon, j’ai adoré cette lecture, instructive pour l’univers de Batman mais surtout intéressante pour découvrir cette fameuse histoire.

Car oui on retrouve notre Batman, notre Bruce Wayne en plein coeur de Gotham City. Il va découvrir un nouvel assassin qui se cache en se déguisant en hibou , cela lui rappel une comptine qui est bien connue dans la ville. Cette comptine raconte pour résumer qu’il existe dans Gotham City, des hiboux qui se cachent dans ville et surveillent tout le monde, dirigent tout le monde. Batman va d’ailleurs rencontrer un hibou et comprendre rapidement qu’il est le prochain sur la liste à mourir. Il va donc fouiller à travers toute la ville pour découvrir qui se cache derrière tout ça, il va découvrir que les hiboux se cachent directement dans les bâtiments construits par son grand-père, depuis des dizaines, voir des centaines d’années. Il va donc se mettre à la poursuite des hiboux, de leur histoire.

critique-comics-batman

Graphiquement ce premier comics est excellent, j’adore ce style graphique il faut clairement féliciter Capullo Greg pour son dessin et le choix des couleurs, l’ambiance est excellente, j’adore retrouver à la fois Batman, Bruce Wayne mais également découvrir Dick Grayson, alias Robin “Nightwing”. C’est l’occasion pour nous d’en savoir plus également sur ce personnage, d’apercevoir d’autres super-héros (assez rapidement) mais de voir qu’il s’agit d’une aventure de Batman dans Gotham City (et donc incluant tout le monde). Le scénario est vraiment géniale, pas forcement facile a comprendre du premier coup d’oeil mais j’ai trouvé la base scénaristique excellente, elle pose de beaux piliers pour ouvrir une aventure haletante. Découvrir que ces hiboux sont là depuis plusieurs générations, qu’ils agissent dans l’ombre, c’est un beau scénario, bravo Snyder Scott.

Vous l’aurez compris, ce premier tome est excellent je ne suis pas la pour vous spoiler la fin, mais la fin nous donne qu’une seule envie : comprendre encore d’avantage ce qu’il va se passer et pourquoi mais également découvrir la suite, voir comment Batman et NightWing vont s’en sortir face aux nombreux hiboux, comment effacer tous ces ennemis a la fois sans prendre de risque, sans mourir bêtement.

critique-comics-batman-tome1

Comme toujours, bravo Urban Comics pour la mise en page, la qualité du comics et les quelques bonus, cette fois-ci il est possible de découvrir quelques variantes de couvertures mais également comment est réaliser une page du début a la fin, c’est chouette. (ça tombe bien on parle d’hiboux).

Batman – La cour des hiboux est disponible au prix de 14 € frais de port inclus

3 réponses à “Critique comics : Batman tome 1 – La cour des hiboux”

  1. teujip dit :

    Cet arc de Batman est vraiment top. Je me suis régalé en le lisant. (j’ai fini tout l’arc, en fait, en lisant tous les comics)
    J’aime beaucoup la mise en page Urban, mais je préfère quand même les lire en VO, personellement.

  2. masa dit :

    Un des meilleurs arc de Batman. Cette version française semble bien collé avec la V.O. Je te conseille aussi dee lire Batman R.I.P.

  3. GoldenGeek dit :

    Un excellent Comics, qui marque les débuts de Batman dans le reboot total des univers de DC Comics à travers son projet New 52 !

    Je te conseille de te procurer “Flashpoint” le début de ce grand projet de remise à zéro 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.