octobre

29

Compte rendu Paris Games Week 2015, le salon du jeu vidéo en France !

Par GohanBlog

avis paris games week 2015

Chaque année, depuis son lancement en 2010 je viens a la Paris Games Week pour découvrir LE plus grand salon du jeu vidéo en France. Chaque année je vais aussi quelques mois avant à la Gamescom. Chaque année j’ai toujours du mal a comparer les deux. La PGW (c’est son petit surnom) part souvent avec un gros handicap : la date. Un salon fin octobre est compliqué a gérer puisque plusieurs titres sont déjà disponibles, les plus gros arrivent souvent quelques jours après. Du côté des éditeurs, difficile d’annoncer des choses puisqu’avant ce salon il y a eu deux énormes salons : l’E3 à Los Angeles et la Gamescom a Cologne. Difficile donc de faire des annonces, de découvrir de réelles nouveautés pour la presse. Par contre pour le grand public (95 % des visiteurs donc), c’est l’occasion de découvrir de nombreux jeux avant de se faire plaisir durant les fêtes de Noël par exemple.

20151028_103720

La Paris Games Week 2015 c’est 60 000 m² de jeu vidéo

Cette année il y a une énorme nouveauté, le soutien total de Playstation. Il y a donc eu une conférence exclusive à Paris et pour la Paris Games Week, vous pouvez retrouver le résumé ici. Cette conférence a donné une dimension international au salon, ce qui est une excellente chose. Cette année, comme chaque année, le salon s’agrandit, nous sommes sur 60 000m², ce qui est pas mal du tout, mais tout petit à côté de la Gamescom. A titre de comparaison, la Gamescom 2015 c’est 193 000m². Oui, c’est 3 fois plus et sur place c’est surtout divisé en 6 halls ce qui est un énorme avantage puisque la Paris Games Week elle ne propose « que » deux halls, un premier avec l’ensemble des éditeurs + exposants. Un second réservé cette année a une galerie d’art réalisée par notre chère amie Ideealizse, un espace réservé pour les juniors (une excellente idée), un espace réservé pour les jeux français (une excellente idée mais très mal exploitée, j’y reviens après).

20151027_215613

Merci Playstation

Oui, merci Playstation de rendre ce salon international clairement. Il faut absolument faire comprendre au monde que la France est un pays populaire et que Paris peut rapidement accueillir l’un des plus gros salons du jeu vidéo si le S.E.L.L (Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs) s’en donne les moyens. En France le jeu vidéo est très important, je vous propose de découvrir quelques chiffres qui vont rapidement vous étonner :

  • 2ème industrie culturelle derrière le livre
  • Marche en 2014 : 2,7 milliards d’euros
  • 7 millions de consoles génération 8 (PS4 et Xbox One)
  • 53% des français sont des joueurs
  • Age moyen : 35 ans

20151027_230844

La Paris Games Week 2015 propose aussi et surtout de nombreux tournois, ce qui donne la également une dimension internationale mais ramène aussi beaucoup de monde. Cette année par exemple avait lieux la coupe du monde Just Dance, la coupe du monde FIFA 16 ou encore l’oepn de France de Counter Strike Global Offensive. Une scène mondiale ouverte a nous, petits français.

Ce salon était divisé en deux parties, la première: le hall 2.1 consacré aux enfants, la galerie d’art et les jeux made in France. La seconde partie, le hall 2.2 dans lequel on retrouve l’ensemble des jeux vidéo (ça va de Call of Duty Black Ops 3 à Uncharted 4 en passant par Halo 5). Cette année le salon est plus grand mais contient plus ou moins le même nombre de borne, dommage ? Oui et non, l’avantage est de pouvoir mieux circuler, c’est plus agréable même si très sincèrement vu le monde ça reste difficilement respirable tout ça. L’inconvénient est simple, peu de borne pour énormément de monde. Si vous souhaitez tester Halo 5, Call Of Duty Black Ops 3, Assassin’s Creed Syndicate (même si il est déjà disponible…) vous allez parfois devoir attendre de nombreuses heures… et ça, c’est très chiant. Malheureusement la solution idéale n’existe pas forcement. J’espère cependant que la Paris Games Week s’améliorera de ce côté la. Ce monde bien-sûr est malheureusement concentré dans le même hall, le hall 2.2. Du côté des enfants c’est beaucoup plus calme, beaucoup plus vivable, beaucoup trop oublié. D’ailleurs, c’est même mal indiqué, c’est con, mais il faut chercher après ce hall, certaines personnes doivent vraiment passer a côté !

Dommage, car de ce côté en plus de retrouver la très belle expo de notre amie Ideealizse, vous loupez aussi les nombreux (excellents) jeux français… dommage d’être en France et de ne pas mettre en avant les jeux français vous trouvez pas ? La Paris Games Week 2015 est-elle sympa ? Oui, clairement oui, vous pouvez découvrir de belles choses, parfois gagner quelques goodies, acheter quelques goodies aussi dans les nombreuses boutiques comme Abystyle. Je souhaite cependant plusieurs choses pour l’avenir, pour rendre le salon encore meilleur :

  • Changer la date – En changeant la date et en se rapprochant du début d’année scolaire il est encore possible pour les éditeurs de prévoir quelques exclusivités, quelques annonces et donc donner un côté international au salon
  • Agrandir le salon – Vous l’aurez compris, cette année le PGW 2015 est encore plus grand (20% en plus par rapport a 2014), mais ouvrir d’autres pavillons peut être très intéressant aussi

De mon côté j’ai découvert plusieurs produits durant le salon et j’espère prochainement pouvoir tester ça plus longtemps comme le Ricoh Theta un appareil qui permet de prendre des photos/vidéos a 360° avec un excellent rendu, mais surtout on peut voyager dans l’image, c’est bluffant et vraiment sympa. Petit hic, le prix : 399 €. J’ai ensuite testé pour la première fois le HTC Vive, ce casque a réalité virtuelle a été pour moi l’une des meilleures expériences de ces dernières années. L’immersion est totale, l’impression d’être complètement dans le jeu. J’ai eu l’occasion d’avoir sur moi le casque durant quelques minutes et ça promet de très belles choses. Graphiquement c’est vraiment bluffant, l’immersion est totale, vous bougez dans la vie comme dans le jeu, c’est précis. J’ai par exemple le vertige dans la vraie vie, j’ai eu les mêmes sensations en étant sur le bord d’un bateau… bref, c’est magique, j’ai hâte d’en découvrir plus ! J’ai une fois de plus mis la main sur Battleborn, le futur bébé des papas de Borderlands (made in 2K bien-sûr), la aussi j’ai hâte. Pour terminé, le moment assez épique de la soirée, j’ai rencontré Michel Ancel, le créateur de Rayman, j’étais aux anges.

Si vous avez des questions sur le salon, n’hésitez pas. J’espère vous avoir fait vivre le salon sur les réseaux sociaux durant la journée/soirée presse  mais également durant le premier jour.

0 réponse à “Compte rendu Paris Games Week 2015, le salon du jeu vidéo en France !”

  1. Nikolastation dit :

    Salut Aurélien !

    Je pense que ton article résume bien la PGW : trop peu d’espace et trop mal agencé. En résultent encore une fois une circulation très difficile entre les principaux stands, de nombreux allers-retours pour trouver ce que l’on cherche… Et surtout une foule beaucoup trop dense avec si peu de bornes : 30min, 1h, 2h voire + d’attente pour tester 5min (à peine) un jeu qui sortira avant la fin de l’année, c’est à vous dégoûter !

    J’imagine qu’en tant que pro, tu as eu droit à de meilleures conditions que les particuliers anonymes que nous sommes, et c’est bien normal. Mais pour la prochaine édition, il va vraiment falloir mettre davantage de moyens pour espérer convaincre le gamer (et que dire des pauvres goodies cheap et si rares distribués avec parcimonie ?).

    Dernière chose : éviter de programmer la PGW pendant les vacances scolaires. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.