Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ChatGPT, bientôt interdit en France ?

Les avancées technologiques dans le domaine de l’intelligence artificielle ont ouvert la voie à une multitude d’applications innovantes, dont les modèles de traitement du langage naturel. ChatGPT, développé par OpenAI, est l’un de ces modèles qui a suscité un intérêt considérable, ainsi que les nouveaux détecteurs IA. Cependant, il existe également plusieurs alternatives qui méritent d’être explorées et nous allons vous en parler à travers cet article.

Vers une interdiction de ChatGPT en France ?

Il faut savoir une chose, ChatGPT est interdit en Italie depuis le 31 mars dernier. Depuis, des préoccupations émergent quant à une possible interdiction en France et au niveau européen. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire la recherche d’ExpressVPN à ce sujet. Les autorités italiennes allèguent que ChatGPT a violé les lois sur la protection des données, la transparence dans la collecte des données, et qu’il présente des lacunes dans la vérification de l’âge des utilisateurs.

En France, Jean-Noël Barrot, ministre de la Transition numérique, s’oppose à l’interdiction de ChatGPT. Il privilégie plutôt une régulation de l’IA pour orienter son développement selon les préférences nationales, estimant qu’une interdiction serait une réponse inappropriée. Cependant, le ministère examine la question en ayant sollicité le Comité national d’éthique pour évaluer les risques potentiels liés à l’outil d’OpenAI.

Des alternative à ChatGPT

1. BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers)

BERT est un modèle de langage pré-entraîné développé par Google. Contrairement à ChatGPT, BERT prend en compte le contexte bidirectionnel, ce qui signifie qu’il analyse le contexte des mots à la fois avant et après pour mieux comprendre le sens des phrases. Cela donne à BERT une compréhension plus approfondie des nuances linguistiques.

2. Bloom

Les communautés de recherche françaises ont joué un rôle majeur dans le développement de Bloom, un modèle d’intelligence artificielle novateur, malgré la perception générale de l’Europe et de la France comme peu impliquées dans les avancées technologiques. Lancé en 2021 par la start-up Hugging Face, basée à New York et fondée par trois Français, Bloom est un chatbot multilingue formé sur le supercalculateur Jean-Zay, le plus puissant d’Europe à Saclay.

Soutenu par le CNRS, le ministère de l’Enseignement supérieur et des partenaires privés tels que Thalès, Airbus et Orange, Bloom se distingue par son caractère open-source, offrant une transparence rare dans le domaine de l’intelligence artificielle. Selon Laurence Devillers, professeur d’IA à la Sorbonne, cette approche contribue à instaurer une confiance nécessaire envers l’IA, faisant de Bloom un phénomène sociétal prêt à redéfinir notre quotidien.

3. Mistral AI

T5 propose une approche novatrice en traitant toutes les tâches de traitement du langage naturel sous la forme d’un problème de texte à texte. Cela signifie qu’il peut être utilisé pour une variété de tâches, telles que la traduction automatique, la classification de texte et la génération de texte. T5 se démarque par sa polyvalence et sa performance élevée sur diverses applications.

En avril 2023, la start-up française Mistral AI a réussi à lever 105 millions d’euros pour créer une alternative européenne aux modèles d’IA générative de Microsoft et OpenAI. Fondée à Paris par les anciens chercheurs de Meta (Facebook) et Google DeepMind, Timothée Lacroix, Guillaume Lample et Arthur Mensch, Mistral AI répond à l’engouement autour de l’intelligence artificielle générative et des grands modèles de langage (LLM).

Une approche open source

Dirigée par le fonds américain Lightspeed Venture Partners et soutenue par des investisseurs tels qu’Eric Schmidt, Motier Ventures, JCDecaux Holding, Rodolphe Saadé et Xavier Niel, la levée de fonds évalue Mistral AI à 240 millions d’euros, représentant l’une des plus importantes en Europe.

Prévoyant le lancement de ses premiers LLM début 2024, Mistral AI se distingue en proposant des modèles similaires à ChatGPT, adaptés aux entreprises, intégrables facilement dans leurs systèmes, tout en garantissant le contrôle des données.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.