Avis manga : Soloist in a Cage – tome 2

Après la découverte de Soloist in a Cage, une nouvelle licence courte en 3 tomes chez Ki-oon, j’avais vraiment hâte de lire la suite. C’est clairement le genre de licence qui est un coup de cœur chez moi : grand format, papier de qualité, histoire prenante et intéressante mais surtout un dessin incroyable. Ça me fait penser à d’autres licences chez cet éditeur comme Leviathan ou encore Les amants sacrifiés.

Soloist in a Cage : à la poursuite de Locke

Dans le premier nous avions découvert la vie difficile dans une immense ville-prison ou Chloé, une jeune fille qui vit seule avec son petit frère Locke, une situation difficile et compliquée. Chloé ne sort jamais de son appartement et évite de faire du bruit pour ne pas attirer l’attention des gardes. Elle reçoit de la nourriture de ses voisins qu’elle n’a jamais rencontrés. Un jour, elle a la chance de s’échapper de la Cité-Prison, mais elle perd son frère dans le processus. Elle passe des années à s’entraîner et à s’endurcir pour être capable de retourner dans la ville-prison pour retrouver son frère.

Le second et avant dernier tome de Soloist in a Cage va imposer un rythme bien plus intense, mélangeant révélations et retournements de situation. Dans ce huis-clos angoissant, la mort rôde à chaque coin de rue. Chloé en cherchant après son petit frère va surtout découvrir un énorme bâtiment qui n’est autre que le repaire d’une bande de cannibales ou sont exposés des crânes d’enfants. Bonne ambiance… Mais elle prend son courage à deux mains pour en découvrir plus !

Un thriller bouleversant

Difficile de trop vous en dire pour ne pas vous spoil, mais le rythme va s’accélérer. D’un côté, les enfants cherchent à s’échapper de cet enfer. D’un autre Chloé va découvrir tout ça et vouloir à la fois retrouver son frère mais aussi aider ces enfants. Et bien entendu, dans ce triangle infernal, on va retrouver le côté méchant de l’histoire. Une poursuite difficile sur fond un fond morbide à travers ce thriller bouleversant sur les pas d’une grande sœur au courage sans égal. Encore une fois, Soloist in a Cage est visuellement incroyable. Le papier lui rend honneur via des blancs et des noirs profonds, mais c’est surtout le découpage, le coup de crayon, la mise en avant des différentes situations. C’est sublime. J’ai hâte de découvrir le 3ème et dernier tome de cette histoire.

Quelques planches (tome 1) :

ORINONAKANO SOLOIST © 2018 by Shiro Moriya / SHUEISHA Inc.

Soloist in a Cage – Auteur : Shiro MORIYA – Éditeur : Ki-oon – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 9,95 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 17/ 20

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.